-A +A
2
ATP

Alexis Devoucoux - Publié le 22/08/2016

Bilan : le fiasco du tennis français aux JO

Chapô: 

Alors que l'on pouvait raisonnablement tabler sur au moins deux médailles olympiques, comme à Londres en 2012, le tennis français a complètement fait naufrage à Rio en étant l'un des seuls sports à ne rapporter aucune médaille. Pire, les joueurs et l'encadrement ont donné une très mauvaise image avec l'affaire des tenues et l'exclusion de Benoit Paire. Bilan.

Caroline Garcia et Nicolas Mahut battus en double mixte au 1er tour à Rio - © DR
Caroline Garcia et Nicolas Mahut battus en double mixte au 1er tour à Rio - © DR

Si la délégation française a fait bonne figure aux JO de Rio en glanant 42 médailles, certains sports, très attendus, ont vraiment déçu. C'est le cas du tennis, sport majeur en France avec ses 1 050 000 licenciés, qui a sombré au Brésil malgré les espoirs placés dans ses sportifs. S'il n'est pas le seul sport majeur à rentrer bredouille de son aventure carioca, celui-ci n'a pas vraiment d'excuses. A l'inverse du volley-ball où la "Team Yavbou", championne d'Europe 2015, a hérité d'un groupe très relevé au premier tour. Tout comme au basket où la bande de Tony Parker est tombée sur une grande Espagne tandis que leurs homologues féminines ont échoué au pied du podium. A l'inverse pour Tsonga et consorts, les médailles semblaient être à leur portée dans la plupart des tableaux. Après les nombreux forfaits en simple hommes comme Roger Federer (3ème ATP) Stan Wawrinka (4ème ATP), Milos Raonic (6ème ATP) ou encore l'élimination précoce de Novak Djokovic (1er ATP) au premier tour, avec la forme de la paire Mahut/Herbert ou celle de Monfils, le tennis Français semblait pourtant armé pour faire au moins aussi bien qu'à Londres avec deux médailles.

Faillite sportive à l'exception de Monfils

Vainqueurs de l'US Open en 2015 et de Wimbledon en 2016, Nicolas Mahut (1er en double) et Pierre-Hugues Herbert (2ème en double) étaient la plus grande chance de médaille d'or. C'est dire si la désillusion fut énorme quand le double Français a été sorti dès le premier tour contre la modeste paire Colombienne Farah/Cabal en deux sets (7/6(4) 6/3). Comme la paire masculine, le duo Mladenovic/ Garcia (N°2), vainqueur de Roland-Garros cette année, se devait d'accrocher un podium à Rio. Mais c'était sans compter une histoire de tenue grotesque, dont les joueuses sont les premières responsables, et une contre-performance d'entrée face, là aussi, aux modestes Japonaises Doi/Mizaki en trois sets (0/6 6/0 3/6). Les 4 Français(es) associées ne feront pas mieux en mixte avec une sortie de route incompréhensible au 1er tour. En simple, les hommes n'ont été que l'ombre d'eux- mêmes, à l'inverse de joueurs comme Andy Murray, Rafael Nadal ou de Juan-Martin Del Potro qui se sont transcendés pour leur pays. A commencer par le leader supposé Jo-Wilfried Tsonga, battu au second tour par Gilles Muller. Gilles Simon n'a guère fait mieux en étant battu par Nadal alors que Benoit Paire, exclu de la délégation, aurait dû l'emporter face à Fabio Fognini. Seul Gaël Monfils (11ème ATP/N°6) a réalisé un beau parcours en ne s'inclinant qu'en 1/4 face Kei Nishikori (6ème ATP/ N°4) au terme d'un match très serré où le Parisien regrettera sûrement ses 3 balles de matchs. Hélas les filles n'ont guère fait mieux. Kristina Mladenovic (37ème WTA) a été sortie avec les honneurs, certes, face à l'Américaine Madison Keys (9ème WTA) au 2ème tour; Même chose, au même stade que Caroline Garcia (27ème WTA) face à Johanna Konta (14ème WTA), qui a complètement raté son match; Alizé Cornet (47ème WTA), quant à elle, n'a rien pu faire face à Serena Williams (1ère WTA). A l'inverse, chez les étrangères, Monica Puig (34ème WTA), médaillée d'or à Rio en simple, a réalisé un parcours remarquable en éliminant des Top 20 et deux Top 5. 

Une image de ce sport largement ternie

Flop sur les courts et que dire des coulisses où la délégation n'a jamais semblé manager par un responsable identifié; Rôle qui incombait pourtant au DTN, Arnaud Di Pasquale. Outre une image sportive très négative, ce qui n'aidera hélas pas à recruter de nouveaux licenciés dans les mois à venir, l'équipe de France de tennis s'est adjugée sans conteste la "médaille d'or" des affaires extra-sportives lamentables et désastreuses pour son image. La première en date : les tweets de Kristina Mladenovic vis-à-vis de la FFT, après son élimination en double, relevant son "incompétence" pour ne pas avoir indiqué aux joueuses d'avoir la même tenue (ndlr, sous peine de disqualification). Des règles pourtant appliquées en Fed Cup, que les deux joueuses disputent et, par la force des choses, connaissent. Après ce premier couac qui a plombé l'ambiance, Benoit Paire (34ème ATP) s'est, comme trop souvent, distingué négativement. L'enfant terrible du tennis Français, plus connu désormais pour ses "sorties de route" que pour ses exploits sportifs, a été exclu de l'Equipe de France après avoir "bafoué les règles et le maillot" selon le DTN Arnaud Di Pasquale. Préféré à Lucas Pouille, ce qui était une grossière erreur de casting de la part de la DTN, le natif d'Avignon, en a même rajouté en déclarant que les JO "n'étaient pas un objectif" et qu'il était "bien content de les quitter". Consternant et inadmissible pour tous ceux qui rêvent de disputer un jour les JO. Rajoutons à cela la sortie verbale de Simon sur l'anormalité de "l'absence de points ATP aux JO" et on aura vraiment touché le fond. Ce naufrage sportivo- médiatique fut en plus alourdi par la tragique disparition de Patrick Bordier, l'un des kinés de l'Equipe de France. Après le chantier de l'agrandissement de RG au point mort, le licenciement de Gilbert Ysern, les rumeurs autour de Jean Gachassin, des JO désastreux, le tennis français est donc en très mauvaise posture. L'heure du bilan sans concession et des changements dans l'encadrement a sonné. Sera t'il effectué ? c'est loin d'être sûr. Pourtant c'est à ces conditions qu'un rebond pourra s'opérer sans tarder.
 

Les résultats des Français aux JO:

Simple Messieurs
Gaël Monfils (FRA/N°6) - Kei Nishikori (JPN/N°4) 6/7(4) 6/4 6/7(6). Battu en 1/4 de finale
Gilles Simon (FRA) - Rafael Nadal (ESP/N°3) 6/7(5) 3/6. Battu en 1/8ème de finale
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N°5) - Gilles Muller (LUX) 4/6 3/6
Battu au 2ème tour
Benoit Paire (FRA) - Fabio Fognini (ITA) 6/4 4/6 6/7(5). Battu au 2ème tour

Simple Dames
Kristina Mladenovic (FRA) - Madison Keys (USA) 5/7 7/6(4) 6/7(5). Battue au 2ème tour
Caroline Garcia (FRA) - Johanna Konta (GBR) 2/6 3/6. Battue au 2ème tour
Alizé Cornet (FRA) - Serena Williams (USA) 6/7(5) 2/6. Battue au 2ème tour

Double Messieurs
Mahut/Herbert (FRA/N°1) - Farah/Cabal (COL) 6/7(4) 3/6. Battus au 1er tour

Double Dames
Mladenovic/Garcia (FRA/N°2) - Doi/Mizaki (JPN) 0/6 6/0 3/6. Battues au 1er tour

Double Mixte
Mladenovic/Herbert (FRA) - Fognini/Vinci (ITA) 4/6 6/3 8/10. Battus au 1er tour
Mahut/Garcia (FRA/N°1) - Melo/Pereira (BRE) 6/7(4) 6/7(1). Battus au 1er tour

Le palmarès des JO de Rio

Simple Messieurs
Andy Murray (GBR/ N°2) : Or
Juan-Martin Del Potro (ARG) : Argent
Kei Nishikori (JPN) : Bronze
Finale : Andy Murray (GBR/ N°2) - Juan-Martin Del Potro (ARG) : 7/5 4/6 6/2 7/5
Match 3ème place : Kei Nishikori (JPN/ N°4) - Rafael Nadal (ESP/ N°5) : 6/2 6/7(1) 6/3

Simple Dames
Monica Puig (PUR/ 34ème WTA) : Or
Angelique Kerber (GER) : Argent
Petra Kvitova (CZE) : Bronze
Finale : Monica Puig (PUR) - Angelique Kerber (GER/N°2) : 6/4 4/6 6/1
Match 3ème place : Petra Kvitova (CZE/N°11) - Madison Keys (USA/N°7) 7/5 2/6 6/2

 

Double Messieurs
Rafael Nadal et Marc Lopez (ESP/N°6) : Or
Horia Tecau et Florin Mergea (ROU) : Argent
Steve Johnson et Jack Sock (USA) : Bronze
Finale : Nadal/Lopez (ESP/N°6) - Mergea/Tecau (ROU/N°5) 6/2 3/6 6/4
Match 3ème place : Johnson/Sock (USA) - Nestor/Pospisil (CAN/N°7)
6/2 6/4

Double Dames
Elena Vesnina et Ekatarina Makarova (RUS/N°7) : Or
Martina Hingis et Timea Bacsinszky (SUI) : Argent
Lucie Safarova et Barbora Strycova (CZE) : Bronze
Finale : Vesnina/Makarova (RUS/N°7) - Hingis/Bacsinszky  (SUI/N°5) 6/4 6/4
Match 3ème place : Safarova/Strycova (CZE) - Hlavackova/Hradecka (CZE/N°6) 7/5 6/1

Double Mixte
Jack Sock et Bethanie Mattek-Sands (USA) : Or
Rajeev Ram et Venus Williams (USA) : Argent
Radek Stepanek et Lucie Hradecka (CZE) : Bronze
Finale : Sock/Mattek-Sands (USA) - Ram/Williams  (USA) 6/7(3) 6/1 10-7
Match 3ème place : Stepanek/Hradecka (CZE) - Bopanna/Mirza (IND/N°4) 6/1 7/5

Vos commentaires

Eh bien, l'orthographe de ces "journaleux" est aussi consternante que le comportement de Paire, ou les commentaires affligeants de Simon...
Et tout aussi consternant que ce message de méchanceté gratuite... Où sont les fautes ??!