-A +A
0
ATP

Benjamin Radeau - Publié le 18/02/2019

Cecchinato titré sur terre, Opelka première !

Chapô: 

Marco Cecchinato (18ème ATP) s'est très facilement imposé ce dimanche en finale du tournoi ATP 250 de Buenos Aires face au local Diego Schwartzman (19ème ATP) en 2 sets expéditifs (6/1 6/2). C'est son 3ème titre en carrière, tous acquis depuis avril 2018 sur la surface ocre. Premier titre ATP en revanche pour Reilly Opelka (89ème ATP), qui a écarté Brayden Schnur (154ème ATP) lors du dernier match à New York. 

Marco Cecchinato a ajouté 3 titres sur terre battue en moins d'un an à son palmarès - © DR
Marco Cecchinato a ajouté 3 titres sur terre battue en moins d'un an à son palmarès - © DR

Marco Cecchinato (18ème ATP) est reparti en 2019 sur les mêmes bases qu'en 2018 sur terre battue en dominant outrageusement Diego Schwartzman (19ème ATP) ce dimanche en finale à Buenos Aires en 2 sets secs (6/1 6/2) pour succéder à Dominic Thiem (8ème ATP), éliminé en 1/2 par l'Argentin, au palmarès du tournoi ATP 250 porteno. L'Italien, trop solide au service (ndlr, 85% de points sur 1ères, 71% sur 2èmes) et dans ses déplacements sur la surface ocre, n'a laissé aucune chance au favori du public local, constamment harcelé sur ses 4 premières mises en jeu (ndlr, 9 balles de break au total à défendre), pour mener 1 set et un break. Le Transalpin a alors relâché un peu la pression pour mieux réaccéléré en fin de rencontre avec un nouveau break avant d'en finir. Avec ce 3ème titre en carrière, tous remportés sur terre battue depuis avril 2018, le 1/2 finaliste de Roland-Garros 2018 s'affirme encore comme un "client sérieux" sur terre, puisque seul Rafael Nadal Nadal (2ème ATP) a remporté plus de titres que lui durant la même période sur cette surface. 

Opelka, premier sacre !

Reilly Opelka (89ème ATP) a lui noirci pour la 1ère fois son palmarès sur le grand circuit en venant à bout, lors du match pour le titre de l'ATP 250 de New York, de Brayden Schnur (154ème ATP) en 3 sets (6/1 6/7(7) 7/6(7)). Le Canadien, qui n'avait jamais gagné le moindre match sur le circuit ATP avant de se retrouver en finale à "Big Apple", est apparu extrêmement nerveux durant le 1er set. Résultat, une 1ère manche bouclé par l'Américain en 19 petites minutes. Schnur s'est enfin libéré dans les manches suivantes, réussissant à écarter 7 balles de break. Mais le géant de 2m11 a déversé 43 aces sur le court, rendant impossible l'espoir même d'un break pour le Canadien. C'est finalement le joueur de 21 ans qui a eu les nerfs plus solides dans le jeu décisif final pour s'imposer à sa 4ème balle de match. Déja tombeur de John Isner (9ème ATP) au 1er tour de l'Open d'Australie, puis encore en 1/2 dans ce tournoi, Opelka montre qu'il faudra  compter avec lui cette année, notamment sur un gazon qui sied parfaitement à ses qualités, lui le vainqueur de Wimbledon chez les juniors en 2015.