-A +A
0
ATP

Caroline Maes - Publié le 13/06/2013

Come back gagnant pour Murray

Chapô: 

Après son forfait à Roland Garros en raison de ses problèmes de dos, Andy Murray a réussi un retour convaincant sur le gazon londonien du Queen's. Pour son entrée en lice, l'Ecossais a pris sa revanche sur Nicolas Mahut en deux sets (6/3 7/6(4)) avant de balayer Marinko Matosevic (6/2 6/2). En quarts, il affrontera l'Allemand Benjamin Becker.

Andy Murray s'est rassuré en enchaînant deux victoires en deux sets jeudi au Queen's - © Icon Sport
Andy Murray s'est rassuré en enchaînant deux victoires en deux sets jeudi au Queen's - © Icon Sport

Absent des courts depuis son abandon à Rome, Andy Murray a réussi un retour rassurant ce jeudi au Queen's en sortant vainqueur de ses deux duels du jour face à Marinko Matosevic et Nicolas Mahut sans perdre un set. Dans son deuxième match de la journée, l'Ecossais s'est même montré expéditif, balayant l'Australien 6/2 6/2 en moins d'une heure de jeu. Un huitième de finale que le n°2 mondial a dominé de bout en bout, montrant du très beau tennis et déjà une belle aisance dans ses déplacements sur gazon. Il avait connu plus de difficultés lors de son match du début d'après-midi face à Nicolas Mahut, même si là encore il avait gagné en deux manches (6/3 7/6(4)). 

Murray (se) rassure

L'Ecossais avait en tous les cas une revanche à prendre face au Français, qui l'avait battu d'entrée l'année dernière sur le gazon londonien. Et dans une opposition de style plaisante, avec un Nicolas Mahut combatif qui n'a rien lâché jusqu'au bout, Andy Murray s'est montré le plus réaliste et le plus efficace, en particulier en retour pour s'imposer sans trembler. Interrogé sur ses problèmes de dos à la sortie du court, le n°2 mondial s'est voulu rassurant, même s'il convenait que les conditions humides et froides n'étaient pas simples à gérer. Il revient quoi qu'il en soit de la meilleure des manières sur le circuit avant le tournoi qu'il souhaite conquérir le plus, Wimbledon. Pour poursuivre l'aventure en demi-finale, la tête de série n°1 du tournoi devra écarter l'étonnant Allemand Benjamin Becker, qui a sorti la tête de série n°7 Alexandr Dolgopolov (7/6(5) 7/5).