-A +A
0
ATP

Brice Richiero - Publié le 18/08/2012

Federer reste le patron

Chapô: 

En demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati, Roger Federer s'est imposé pour la neuvième fois d'affilée contre son compatriote suisse Stanislas Wawrinka (7/6 6/3). Le numéro un mondial retrouvera donc Novak Djokovic pour le titre.

Image: 
Roger Federer reste la bête noire de son compatriote Stanislas Wawrinka - © Icon Sport

Roger Federer disputera bien la finale du Masters 1000 de Cincinnati. Le Suisse a une nouvelle fois battu son compatriote Stanislas Wawrinka au bout d'une belle bataille même si ce dernier a totalement craqué en fin de rencontre (7/6 6/3). Federer prend un meilleur départ car très autoritaire sur ses premiers engagements et dangereux sur ceux de son adversaire. La première balle de break est d'ailleurs à mettre à l'actif du numéro un mondial dès le premier jeu de service de son compatriote. Wawrinka résiste bien et parvient à rester au contact (3/3). La physionomie du match change quelque peu à partir de ce moment là. Conséquence, le 26ème joueur mondial s'offre à son tour sa première occasion de break dans le septième jeu. Mais un ace du vice-champion olympique vient alors à son secours. La rencontre est très équilibrée, aucun des deux joueurs ne se détache même si Federer s'octroie plusieurs balles de set à 5/4 puis à 6/5. Finalement ce premier set se joue dans un tie break qui tourne rapidement en faveur du plus âgé des deux Suisses; Wavrinka commettant trop de fautes directes pour espérer l'emporter. Après une heure pile de jeu, Federer remporte la première manche mais a dû batailler comme le démontrent les statistiques donnant 16 coups gagnant à ce dernier contre 15 pour Wawrinka. Le récent vainqueur de Wimbledon a tout de même eu beaucoup plus d'occasions de conclure le set auparavant mais n'a pas su concrétiser l'une de ses sept balles de break.

Wavrinka lache prise 

Scénario inverse dans la deuxième manche avec une pression intense mise par Wawrinka sur les épaules de son coéquipier de double lors des JO, mais sa seule balle de break est gâchée (1/1). La tendance change de camp en milieu de set mais cette fois-ci, Federer ne laisse pas passer sa chance et prend le service de son compatriote assez facilement (4/3). Un seul break mais déjà de trop pour Wawrinka qui baisse complètement les bras et cède très rapidement les deux jeux suivants dont le dernier sur son service. Roger Federer s'impose donc en 1h37 après avoir notamment fait la différence dans le deuxième set puisqu'il y a inscrit deux fois plus de points gagnants (13) que son adversaire. Un succès qui conforte un peu plus encore sa suprématie sur son compatriote avec, à présent, onze victoires pour seule une défaite.