-A +A
2
ATP

Brice Richiero - Publié le 07/05/2013

Federer sans forcer

Chapô: 

Rentrée réussie pour Roger Federer à Madrid qui s'est qualifié tranquillement pour les 1/8ème de finale en deux sets face à Radek Stepanek (6/3 6/3). Andy Murray a eu des débuts plus difficiles face à Florian Mayer pour accéder aux 1/8ème (7/6(11) 7/6(3)). Ca passe également pour Haas, Wawrinka, Robredo et Youzhny qui rejoignent les 1/16ème.

Roger Federer a réussi sa rentrée face à Radek Stepanek en s'imposant en deux sets - © Icon Sport
Roger Federer a réussi sa rentrée face à Radek Stepanek en s'imposant en deux sets - © Icon Sport

Roger Federer n'avait plus disputé de match officiel depuis un mois et demi et son élimination en quarts de finale d'Indian Wells face à Rafael Nadal. Pour sa rentrée, le numéro deux mondial n'a logiquement pas été grandiose mais a tout simplement assuré l'essentiel face au Tchèque Radek Stepanek, particulièrement inoffensif, et s'impose en 1h22 (6/3 6/3). Avec un bilan positif de 23 coups gagnants pour 20 fautes directes, le Suisse n'a pas eu à forcer son talent contre un Tchèque peu en réussite sur ses prises de risque, coupable de 30 erreurs et cédant son service à quatre reprises alors que ce dernier s'appuie habituellement sur cette arme pour remporter ses matches. Après quelques difficultés à en terminer, Federer rejoignait sa chaise en vainqueur avec un léger sourire de satisfaction, et ce devant les regards de ses deux filles jumelles présentes dans les tribunes.

Murray laborieux

Andy Murray a peiné ce mardi à Madrid pour remporter son 1/16ème de finale face à l'Allemand Florian Mayer en deux sets accrochés (7/6(11) 7/6(3)), sauvant au passage cinq balles de première manche. Déjà peu convaincant au tournoi de Monte-Carlo (défaite 6/1 6/2 contre Stanislas Wawrinka en 1/16ème), l'Ecossais a montré qu'il était encore loin de son meilleur niveau sur terre battue. Au prochain tour, le numéro 3 mondial affrontera le Français Gilles Simon pour une place en quarts.


Haas et Wawrinka sur leur lancée; Tipsarevic à l'arrêt

Vainqueurs resepctifs des tournois de Munich et d'Estoril ce dimanche, Tommy Haas et Stanislas Wawrinka n'ont pas perdu le rythme à l'occasion de leur entrée en lice à Madrid. L'Allemand a même pulvérisé l'Italien Andreas Seppi (6/1 6/2) qui avait justement atteint les demies du tournoi portuguais. Presque dans le même temps, le Suisse a fait le métier (6/4 6/4) face au Roumain Marius Copil, invité par les organisateurs. Haas et Wawrinka affronteront respectivement Tommy Robredo, qui a eu raison de Marcos Baghdatis (6/4 6/2), et Santiago Giraldo qui a créé une petite surprise face au Slovaque Martin Klizan (6/2 6/4). En revanche, Janko Tipsarevic prolonge son passage à vide entamé depuis déjà plusieurs semaines. Le 10ème joueur mondial a été battu d'entrée par l'Argentin Juan Monaco (7/6(5) 6/3) qui était dans cette même position délicate il y a peu mais qui a, depuis la Coupe Davis, retrouvé un second souffle. Belle empoignade entre Fognini et Youzhny qui est revenu finalement au Russe face à l'inconstant joueur italien qui a littéralement détruit sa raquette au terme d'un match qu'il aurait dû remporter.

 

A lire également : le compte- rendu de la journée des Français(es)

Vos commentaires

Federer a effectivement peiné à finir ce match, quand il a cédé son engagement à l'issue d'un jeu de près de 10 minutes à 5-2... c'est sur sa 6ème balle de match qu'il a conclu (sur le service de Stepanek) sauf erreur. Fin de match bizarre, comme si le Suisse s'était déconcentré.
Un match dont vous ne parlez pas mais que j'ai regardé avec plaisir, c'est celui entre Youzhny et Fognini : du très bon tennis (avec des déchets certes), deux joueurs talentueux et entreprenants, de très beaux points, tout y est passé (33 coups gagnants pour l'Italien et 27 pour le Russe). Et Fognini qui aurait dû 100 fois gagner ce match : menant 5-4 et 40-0 dans le 3ème set, 3 balles de match sur son service, il s'est alors complètement écroulé et a cédé au tie-break - il a d'ailleurs marqué un point de plus que Youzhny sur l'ensemble du match : 109 points contre 108... espérons que ça lui serve de "leçon" !