-A +A
2
ATP

Charlotte Ezdra - Publié le 29/03/2013

Ferrer plus fort que l'Haas

Chapô: 

David Ferrer s’est qualifié pour la finale du Masters 1000 de Miami après s’être sorti d’un match compliqué en trois sets (4/6 6/2 6/3) face à Tommy Haas. Il retrouvera ce dimanche, l'Ecossais Andy Murray. Le Valencian est d'ores et déjà assuré de reprendre sa 4ème place au classement ATP, devant Nadal.

David Ferer a décroché son ticket pour la finale du Masters 1000 de Miami aux dépens de Tommy Haas -  © DR
David Ferer a décroché son ticket pour la finale du Masters 1000 de Miami aux dépens de Tommy Haas - © DR

David Ferrer est une fois de plus passé tout près de la défaite ce vendredi lors de sa demi-finale au Masters 1000 de Miami. Opposé au très talentueux Tommy Haas, l’Espagnol a eu besoin de trois sets (4/6 6/2 6/3) pour venir à bout d’un Allemand qui a manqué un peu de jus en fin de rencontre pour continuer son incroyable parcours en Floride. Le début de match laissait pourtant présager le meilleur pour l'Allemand. À bientôt 35 ans (il va les fêter le 3 avril), le 18ème mondial a attendu quatre jeux avant de prendre le large dans la première manche qu'il a remportée sans forcer profitant des nombreuses fautes directes de son adversaire (un peu), mais surtout de son esprit offensif et de son immense talent (6/4). Comme lors de sa rencontre qui l'avait opposé à Jurgen Melzer, l'Espagnol a éprouvé quelques difficultés à se lancer dans la partie.

Ferrer finit par l'emporter

Mais dans le second set, les deux hommes étaient à jeu égal lorsque Tommy Haas s'est mis à commettre un grand nombre de fautes directes. Certainement la conséquence des efforts effectués au cours de ces jours derniers. Avec 19 points offerts et quatre doubles fautes en fin de manche, l'Allemand a véritablement craqué dans ce set où il n'a décroché que deux petits jeux (2/6). En début de 3ème set, Haas double break à deux reprises mais, hélas pour lui, ne parvient pas à confirmer ces breaks à cause d'un service pas suffisamment performant. Malgré sa belle réaction donc en début de dernière manche, la fatigue a finalement eu raison du 18ème mondial qui a manqué véritablement de jus en fin de match. Une aubaine pour l'Espagnol, qui aurait été battu sans cela sur la valeur intrinsèque, et qui n'en demandait pas tant pour décrocher son ticket pour la finale après une rencontre d'un peu plus de deux heures de jeu. Genoux à terre, les bras levés vers le ciel, David Ferrer pouvait souffler, le voilà qualifié pour sa quatrième finale de la saison. L'occasion pour lui de décrocher son second sacre en Masters 1000 après avoir soulever le trophée de Paris-Bercy la saison dernière. Quant à Haas, espérons qu'il va rester encore longtemps sur le circuit tant son tennis offensif est impeccable sur le plan esthétique et technique.

Vos commentaires

Haas a 34 ans et non 35, il est né le 3 avril 1978...
Bien vu. Il va avoir 35 ans dans 5 jours