-A +A
0
ATP

Richard Alvear & Thomas Niger - Publié le 22/11/2017

Ils ont décidé de dire stop en 2017

Chapô: 

En cette fin de saison 2017, trois joueurs importants du circuit ATP ont pris leur retraite : le Français Paul-Henri Mathieu, le Tchèque Radek Stepanek et l'Argentin Juan Monaco. Retour sur la carrière de ces joueurs qui ont écrit quelques belles pages de l'histoire du tennis mondial.

Paul-Henri Mathieu a décidé de se retirer en cette fin de saison 2017 - © DR
Paul-Henri Mathieu a décidé de se retirer en cette fin de saison 2017 - © DR

Paul-Henri Mathieu (35 ans, Français) : talentueux et ombrageux
Après plus de 15 ans sur le circuit, Paul-Henri Mathieu (247ème ATP) à donc décidé de prendre sa retraite en cette fin de saison 2017 lors des Interclubs de 1ère division avec le TCBB. Plus connu sous le sobriquet de «PHM», cet Alsacien peu prolixe et ombrageux aura pourtant été l’un des joueurs Français les plus appréciés du public sans pour autant obtenir des résultats flamboyants. Du reste, et hélas pour lui, le public expert se souvient surtout de sa terrible désillusion devant Mikhail Youznhy en finale de Coupe Davis où il disputera le match 5 qui aurait pu offrir le saladier d’argent aux Bleus. On connait la suite alors qu'il menait 2 sets zéro. Malgré cela "Paulo" remportera tout de même 4 titres en simple sur le grand circuit et un titre en double avec Nicolas Devilder. En 2006, le Français aura notamment fait rêver le public du court Philippe Chatrier en poussant dans ses retranchements Rafael Nadal même s’il s’inclinera en 4 manches (7/5 4/6 4/6 4/6). Il pourra se targuer d’avoir le record du match le plus long en 4 sets en Grand-Chelem (4h53). Dorénavant, le nouveau retraité compte profiter de sa famille et de ses deux enfants tout en gardant un pied dans le tennis où l’on devrait rapidement le revoir. A lire également  : https://www.facebook.com/PHMofficiel/posts/1544943522220423
Palmarès : Simple : 4 titres ATP (Moscou, Lyon en 2002; Casablanca et Gstaad en 2007); Double : 1 titre ATP; Coupe Davis : 1 finale (2002); Meilleur classement ATP : 12ème mondial (2008)

Radek Stepanek (Tchèque, 39 ans) : l'attaque comme crédo
Le tennis perd en 2017 un autre de ses joueurs les plus emblématiques. Radek Stepanek aura en effet marqué l'histoire de son empreinte. Excellent joueur de double où il remportera notamment 18 titres sur le circuit pour 33 finales disputées dont deux Grands Chelems (Open d'Australie en 2012, US Open en 2013) avec son partenaire Leander Paes, le Tchèque a été également un excellent joueur de simple, 8ème mondial à son meilleur classement.
Il remporte la Coupe Davis en 2012 avec la République tchèque en apportant le cinquième point décisif en finale face à l'Espagne en battant Nicolas Almagro. Il récidivera l'année suivante en battant la Serbie de Novak Djokovic en remportant à nouveau le 5ème match décisif, cette fois-ci contre Dusan Lajovic. Grâce un à un jeu très offensif et une magnifique "main", Stépanek glanera également 5 titres en simple. Souvent dans l'ombre de son compatriote Tomas Berdych, celui qui fêtera ses 40 ans l'année prochaine met donc fin à une très belle carrière et va rester dans le tennis comme coach adjoint de Novak Djokovic la saison prochaine.
Palmarès: Simple : 5 titres ATP (Rotterdam, Los Angeles, Brisbane, San José, Washington); Double : 18 titres; Coupe Davis : 2 titres (2012, 2013) Meilleur classement ATP : 8ème mondial (2006)


Radek Stépanek. Crédit photo © DR

Juan Monaco : l'esthète a dit adios
Né à Tandil (Argentine), comme son célèbre compatriote Juan Martin del Potro, Juan Monaco a décidé de dire stop le 15 mai de cette année à l'âge de 33 ans, miné par les blessures, notamment au poignet. Joueur talentueux, ce grand ami de Rafael Nadal sur le circuit, n'a pourtant pas eu la carrière que son talent laissait augurer. "Pico" aura tout de même remporté 9 titres sur le circuit, de 2007 pour son premier à Buenos Aires, en terminant en 2016 par celui de Houston. Mais il n'aura pas fait mieux que gagner l'ATP 500 de Hambourg en 2002, une année faste où il va remporter 4 titres sur l'ensemble de la saison. En Grand Chelem il n'ira, hélas pour lui, pas plus loin que les 1/8èmes de finale dont deux fois à Roland Garros (2007 et 2012) et une fois à l'US Open (2007) Il intégrera le Top 10 (10ème) du classement ATP en juillet 2012 mais en ressortira très rapidement. Droitier, au revers à deux mains, sachant faire pas mal de choses sur le court il n'aura néanmoins pas réussi à passer le cap des top joueurs, peut-être à cause du manque d'un coup fort. En 2017, il ne va disputer que 3 tournois et va finir sa carrière au Masters 1000 d'Indian Wells, battu au 1er tour en 3 sets par Adrian Mannarino. Le 15 mai il annonce son retrait définitif du circuit.

Palmarès: Simple : 9 titres ATP (Buenos Aires, Poertschach, Kitzbuhel, Viña del Mar, Houston, Hambourg, Kuala Lumpur, Düsseldorf, Houston); Double : 3 titres (dont à Doha en 2015 avec R. Nadal); Meilleur classement ATP : 10ème mondial (23 juillet 2012)


Juan Monaco. Crédit photo © DR