-A +A
0
ATP

Quentin Darrieu - Publié le 29/11/2018

Ils ont pris leur retraite sportive en 2018

Chapô: 

En cette fin de saison 2018, 4 joueurs bien connus du circuit ATP ont pris leur retraite : le Français Julien Bennteau, le Luxembourgeois Gilles Muller, l'Allemand Florian Mayer et enfin le Russe Mikhail Youzhny. Retour sur la carrière de ces quatre joueurs.

Julien Benneteau a mis fin à sa carrière à l'âge de 36 ans.  - © DR
Julien Benneteau a mis fin à sa carrière à l'âge de 36 ans. - © DR

Julien Benneteau (36 ans, Français) : le double comme référence
Passé professionnel à 19 ans, Julien Benneteau (140ème ATP) a décidé de prendre sa retraite après sa victoire en double aux côtés de Nicolas Mahut lors de la 1/2 finale de Coupe Davis face à l'Espagne, en septembre dernier. De sa carrière en simple, on retiendra du Bressan quelques coups d'éclat et sa régularité mais surtout, hélas pour lui, ses 10 finales jouées...et toutes perdues (!), ce qui restera comme une tache indélébile au moment du bilan; Le Bressan, au caractère bien trempé, aura connu nettement plus de réussite en double. Ce dernier a, en effet, remporté 12 titres dont Roland Garros en 2014 avec Edouard Roger-Vasselin. L'ancien 25ème joueur mondial (ndlr, son meilleur classement en simple) peut, par ailleurs, se targuer d'avoir battu au cours de sa carrière de simple Roger Federer à Rotterdam en 2013. On se souviendra également de son exceptionnel Masters de Paris-Bercy en 2017 avec des victoires sur David Goffin et Marin Cilic. Non retenu pour la finale de Coupe Davis France/ Croatie, tout comme pour la finale de 2017 France/ Belgique, Julien Benneteau sera le nouveau capitaine de l'équipe française de Fed Cup, à partir de 2019.
Palmarès : Simple : 0 titre ATP; Double : 12 titres (dont Roland Garros en 2014); Coupe Davis : 1 (2017); Meilleur classement ATP : 25ème (2014)


Gilles Müller (35 ans, Luxembourgeois) : le gaucher discret
Gilles Müller (138ème ATP) a, lui aussi, décidé de prendre sa retraite afin de se consacrer à sa famille. Le discret luxembourgeois s'est très vite retrouvé sur le devant de la scène avec son titre de champion du monde juniors en 2001 puis a ensuite réalisé quelques belles perfs' comme sa victoire épique contre Rafel Nadal lors de Wimbledon 2017 (15/13 au 5ème set). D'ailleurs, l'année 2017 restera comme la plus belle année de l'ancien 21ème joueur mondial (2017) qui remportera alors son 1er titre de simple en carrière à Sydney, puis il enchaînera avec un second titre à s'Hertogenbosch, sur herbe, quelques mois plus tard. Ce grand gaucher décide finalement de prendre sa retraite en 2018 à la suite de sa défaite au 1er tour de l'US Open. Il restera comme l'un des derniers adeptes du service-volée avec mon magnifique service slicé. Joueur offensif, s'il en est, on gardera de lui l'image d'un joueur au magnifique toucher et à la personnalité très discrète. 
Palmarès : Simple : 2 titres ATP (Sydney, 
s'Hertogenbosch); Double : 0 titre; meilleur classement ATP : 21ème (2017)

Florian Mayer (35 ans, Allemand) : une carrière minée par les blessures
Florian Mayer (294ème ATP) a raccroché les raquettes après 17 années de carrière marquées par des hauts et des bas. L'Allemand a effectivement connu plusieurs blessures qui ont freiné sa réussite comme un problème à un doigt en 2008 et une hernie en 2014 qui l'a éloigné des courts pendant un long laps de temps et qui l'empêchera, malgré une opération, de revenir à son meilleur niveau. L'ancien 18ème joueur mondial (ndlr, 2011) au revers limpide et au jeu tout en variations a toutefois remporté 2 titres en simple à Bucarest, sur terre battue, puis à Halle sur gazon, sa surface de prédilection compte tenu de son adresse au filet. 1/4 de finaliste à Wimbledon en 2012, Mayer s'est également offert Nadal en 2011 à Shanghaï ou encore Andy Murray en 2014 à Doha. 
Palmarès : Simple : 2 titres ATP (Bucarest, Halle); Double : 0 titre; Meilleur classement ATP : 18ème (2011)


Mikhail Youzhny (36 ans, Russe) : aussi colérique que talentueux 
Le caractère de Mikhail Youzhny (115ème ATP) est au moins à la hauteur de son talent. Le Russe devient célèbre en 2002 lorsqu'il apporte le point décisif à son pays en finale contre la France, le tout après avoir été mené 2 sets à 0 par Paul-Henri Mathieu. L'ancien Top 10 mondial (ndlr, 8ème en 2008) a remporté 10 titres (notamment Rotterdam, Gstaad, Valence) et s'est offert deux 1/2 finales à l'US Open (2006 et 2010). Le droitier au revers à une main si particulier était également réputé pour son côté caractériel et ses coups de sang, étant même capable de s'infliger de sévères coups avec sa propre raquette comme à Miami en 2008 ou Roland-Garros en 2011. Son caractère si spécial, et son salut militaire systématique à chacune de ses victoires,  manqueront indéniablement au monde du tennis.
Palmarès : Simple : 10 titres; Double : 9 titres; Coupe Davis : 2 (2002 et 2006); Meilleur classement ATP : 8ème (2008)