-A +A
0
ATP

Julien Guerre - Publié le 05/01/2019

La Suisse conserve son titre en Hopman Cup

Chapô: 

La Suisse a conservé son titre à Perth ce samedi en finale de la Hopman Cup en disposant de l'Allemagne 2 points à 1 lors du double décisif. Auparavant, Roger Federer (3ème ATP) avait facilement battu Alexander Zverev (4ème ATP) en 2 sets secs (6/4 6/2), alors que Angelique Kerber (2ème WTA) avait égalisé en battant Belinda Bencic (54ème WTA) en 2 sets solides (6/4 7/6(6)).

La paire Federer/ Bencic a conservé son titre à Perth ce samedi - © DR
La paire Federer/ Bencic a conservé son titre à Perth ce samedi - © DR

Au terme d'un double de haut niveau, la paire Suisse Federer/ Bencic s'est imposée ce samedi au bout du suspense et en 3 sets disputés (4/0 1/4 4/3(4)) face à la paire Allemande Zverev/ Kerber, s'adjugeant ainsi la Hopman Cup 2019. C'est au point décisif du tie-break que les helvètes, sur une volée gagnante de Bencic et après un échange interminable, se sont imposés, conservant du coup leur titre. Auparavant, Angelique Kerber (2ème WTA) avait battu en 2 sets solides (6/4 7/6(6)) Belinda Bencic (54ème WTA), permettant ainsi à l'Allemagne de revenir à 1 point partout dans cette finale. 

Federer impressionnant face à Zverev

Car en ouverture de cette finale, Roger Federer (3ème ATP) avait apporté ce samedi le 1er point à l'equipe Suisse en disposant facilement de Alexander Zverev (4ème ATP) en 2 sets solides (6/4 6/2). Impressionnant au service (ndlr, 91% de points gagnés derrière sa 1ère) avec notamment aucune balle de break à sauver, le Suisse a connu très peu de dechets, et a pratiqué un tennis offensif de haut niveau. Et tout y est passé, des volées bien ciselées, des 1/2 volées exceptionelles, un toucher de balle toujours aussi délicieux, des amorties bien senties, la prise du filet dès qu'il a pu, le Balois a offert un véritable récital ce samedi matin et l'Allemand, pourtant récent vainqueur de l'ATP Masters, et certes pas dans un grand jour, a paru à court de solutions très rapidemment. Impressionnant, le Suisse a répondu de manière éclatante aux personnes qui s'interrogeaient sur sa capacité à rester performant à 37 ans. A noter que le N°3 mondial termine la Hopman Cup sans avoir concédé le moindre break, ni le moindre set. A une semaine du début de l'Open d'Australie, l'homme aux 20 titres du grand-chelem et double tenant du titre à Melbourne parait une nouvelle fois armé pour sa propre succession.