-A +A
0
ATP

Charlotte Ezdra - Publié le 19/07/2012

Nadal ne sera pas aux JO

Chapô: 

Rafael Nadal, dernier vainqueur des Jeux Olympiques à Beijing en 2008, ne participera pas à l'édition 2012 à Londres. Blessé au genou, l’Espagnol ne préfère pas aggraver la situation et laisse sa place à Feliciano Lopez.

Rafael Nadal peut faire la moue. Il sera l'un des grands absents des JO de Londres - © Tennisleader
Rafael Nadal peut faire la moue. Il sera l'un des grands absents des JO de Londres - © Tennisleader

C’était l’un de ses plus grands rêves mais celui-ci vient de se briser. Après sa médaille d’or décrochée lors des Jeux Olympiques 2008 à Beijing, Rafael Nadal allait porter pour la première fois de sa vie, le drapeau de la délégation espagnole lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres qui débutent vendredi prochain. Mais depuis plusieurs semaines déjà, ce moment semblait s’éloigner de plus en plus. Les informations concernant l’état du genou de l’Espagnol n’étaient pas très optimistes et ce jeudi après-midi, les craintes se sont confirmées. Le numéro trois mondial ne participera donc pas à cette compétition tant attendue. Les tendons de son genou ont eu raison de sa volonté. Malgré ses nombreuses visites dans une clinique de renom à Barcelone, Rafael Nadal ne pourra pas être remis à cent pour cent avant le début de la compétition. L’espoir était pourtant encore là il y a quelques jours lorsque le Majorquin postait une photo à l’entrainement chez lui, à Manacor. Mais ce jeudi  après-midi, l’un des membres de son équipe a avoué à l’un des journalistes du New York Times que le porte-drapeau de la délégation espagnole ne pourra pas être présent aux Jeux Olympiques.

Une décision qui n’a en rien été facile pour le principal intéressé. "Je ne suis pas en condition pour jouer les Jeux Olympiques de Londres et par conséquent, je ne pourrai pas non plus voyager avec la délégation espagnole. Je dois penser à mes collègues. Je ne peux pas être égoiste et je dois aussi penser au bien être du sport espagnol et spécialement du tennis espagnol et laisser ainsi la place à un de mes compagnons qui sera mieux préparé que moi pour jouer. J'ai fait tout mon possible dans ma préparation, dans mes entraînements mais cela n'a pas pu se faire. Aujourd'hui est l'un des jours les plus tristes de ma carrière car être le porte drapeau de l'Espagne lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Londres était l'une des plus grandes joies de ma vie. Vous pouvez donc imaginer à quel point prendre cette décision a été difficile pour moi." Malgré cette triste nouvelle pour l’Espagne, Feliciano Lopez, quant à lui, devrait prendre la place de son ami laissant son double prévu avec Marcel Granollers en suspens.