-A +A
1
ATP

Romain Nowicki - Publié le 27/07/2015

Nadal vacille mais s'en sort

Chapô: 

Rafael Nadal (N°10 ATP) a effectué un retour victorieux ce mardi à Hambourg. L'Espagnol, qui a été éliminé au second tour de Wimbledon et réalise une année très décevante pour l'instant, a battu son compatriote Fernando Verdasco (N°41 ATP) difficilement en 3 sets (3/6 6/1 6/1). Un succès au 1er tour qui va donner un peu de confiance au Majorquin.

Bousculé, Rafael Nadal est venu à bout de son compatriote Fernando Verdasco en 3 sets - ©DR
Bousculé, Rafael Nadal est venu à bout de son compatriote Fernando Verdasco en 3 sets - ©DR

Rafael Nadal (N°10 ATP, WC) a gagné mais le Majorquin n'a pas réellement rassuré ce mardi lors du premier tour à Hambourg. Si l'Espagnol a pris le dessus sur son compatriote, gaucher également, Fernando Verdasco (N°41 ATP) en 3 sets très inégaux (3/6 6/1 6/1), son jeu n'a toujours pas retrouvé le punch qu'on lui connaissait. Comme souvent depuis quelques mois, le protégé de Toni Nadal a commis beaucoup de fautes directes en coup droit et a souvent joué beaucoup trop court. Résultat : le désormais 10ème mondial a logiquement perdu le premier set (3/6) en étant totalement mis sous l'éteignoir par le Madrilène. Un match qui commence pourtant bien pour l'ancien N°1 mondial qui breake d'entrée (1/0) mais ce n'est qu'un feu de paille. Verdasco se ressaisit immédiatement (1/1) et impose alors son rythme, grâce notamment à son coup droit lifté court croisé, une belle longueur et une lourdeur de balle. Totalement dominé, le taureau de Manacor lâche la première manche sur un coup droit qui sort largement dans le couloir (3/6).

Une victoire au physique

Mais c'était sans compter sur sa détermination. Pour preuve, le début du second set lors duquel
le Majorquin tient le choc après avoir remporté très difficilement son jeu de service, long de 12 minutes, et après avoir écarté plusieurs balles de break (1/0). C'est probablement le tournant du match. Comme rassuré, Nadal tient mieux l'échange en développant le jeu de défense qui l'avait porté à la première place mondiale. A contrario, le niveau de jeu du Madrilène s'effrite dramatiquement. Moins frais, moins vif et moins précis, Verdasco abandonne la seconde manche qui a défilé (6/1). Malgré un jeu toujours erratique en coup droit, le nonuple vainqueur de Roland-Garros maintient le cap dans la 3ème manche. Physiquement supérieur, le protégé de Toni Nadal, son oncle et coach, prend le large rapidement (4/1), même s'il doit doit sauver 3 balles de débreak dans le 6ème jeu. Malgré un petit regain de forme, Verdasco ne peut toutefois empêcher Nadal de conclure la partie à sa 3ème balle de match (6/1). Si l'ex-numéro 1 mondial pourra dégager quelques motifs de satisfaction de cette victoire, notamment en défense, il a néanmoins de nouveau afficher des lacunes récurrentes dans sa longueur de balle et son jeu d'attaque (ndlr : 3 petits coups gagnants dans le 1er set). Il va retrouver au prochain tour le vainqueur du match entre Jiri Vesely (N°45 ATP) et Andreas Haider-Maurer (N°58 ATP).

Vos commentaires

Dommage encore un commentaire pourri par une faute affligeante.......... DESOLANT TL a encore affiché ses lacunes plus que récurrentes