-A +A
0
ATP

Lucas D'attoma - Publié le 10/10/2017

Pouille sorti, Gasquet encore en trois sets

Chapô: 

Nouveau coup d'arrêt pour Lucas Pouille (24ème ATP) qui a été sorti ce mardi dès le 2ème tour du Masters 1000 de Shanghaï par le fantasque italien Fabio Fognini (28ème ATP) en deux sets (6/7(7) 3/6) et un 12ème jeu décisif consécutif perdu depuis septembre. C'est également terminé pour Adrian Mannarino. Richard Gasquet (31ème ATP), pour sa part, s'est encore imposé en trois sets (3/6 6/4 6/3). 

Lucas Pouille a raté son 2ème tour à Shanghaï face à Fabio Fognini - © DR
Lucas Pouille a raté son 2ème tour à Shanghaï face à Fabio Fognini - © DR

Fort d'un match encourageant malgré la défaite dans lequel il s'était procuré notamment deux balles de match face à Rafael Nadal (1er ATP) la semaine passée à Pékin, Lucas Pouille (24ème ATP) été défait ce mardi au 2ème tour du Masters 1000 de Shanghaï en deux sets serrés (6/7(7) 3/6) par le fantasque Italien Fabio Fognini (28ème ATP). Le Français n'a jamais semblé pouvoir dicter le rythme de la rencontre, et n'a jamais vraiment été en position pour remporter ce match. Le tie-break du 1er set, son 12ème perdu consécutivement depuis début septembre, l'aura précipité dans la défaite. De son côté Adrian Mannarino (29ème ATP) a été nettement battu d'entrée par le finaliste de l'US Open, Kevin Anderson (15ème ATP) en deux sets (6/3 6/1). Le Français, peut-être éprouvé par sa finale à Tokyo la semaine passée, n'a jamais existé dans le match.

Gasquet encore en trois sets

Le seul Français du jour à s'être imposé est Richard Gasquet. Le Bitterois s'est quand à lui imposé en trois sets (3/6 6/4 6/3) contre le jeune Sud-Coréen Hyeon Chung (60ème ATP) au terme d'un match décousu, dans lequel le Biterrois a dû se faire violence pour revenir, encore une fois, d'un set de retard. Le Tricolore avait déjà eu beaucoup de difficultés à s'imposer face au Néeerlandais Robin Haase. Cette fois-ci après avoir perdu le premier set, le numéro quatre Français est parvenu à inverser la tendance en sauvant les quatre balles de break qu'il à concédé sur son service.