-A +A
0
ATP

Brice Richiero - Publié le 04/01/2013

Simon éliminé, Murray malmené

Chapô: 

Gilles Simon a été éliminé en quarts de finale du tournoi ATP de Brisbane. Le Français a été battu par le Chypriote Marcos Baghdatis (6/3 6/4). Qualification en revanche de la tête de série n°1 Andy Murray, tombeur dans la douleur de Denis Istomin (6/4 7/6(3))

Gilles Simon, trop nerveux, battu en quarts de finale à Brisbane par Marcos Baghdatis - © Icon Sport
Gilles Simon, trop nerveux, battu en quarts de finale à Brisbane par Marcos Baghdatis - © Icon Sport

Déjà irrégulier en 2012, Gilles Simon ne semble pas avoir vaincu ses démons lors de la trêve hivernale. En quarts de finale du tournoi ATP 250 de Brisbane (Australie), le Niçois a cédé mentalement face au Chypriote Marcos Baghdatis (6/3 6/4) sans avoir été réellement dominé sur le plan tennistique. Mais une baisse de régime sur sa dernière mise en jeu du premier set, ainsi qu'un total passage à vide à 2/2 dans le second, traduit par un break blanc, lui auront couté le match et donc un billet pour le dernier carré. Trop irrégulier mais surtout trop rapidement agacé, le Tricolore a démontré de belles choses s'avérant néanmoins insuffisantes contre un adversaire solide et surmotivé, capable de profiter des signes négatifs exprimés par la tête de série n°3 dans les moments importants. Inscrit à Sydney la semaine prochaine, le 16ème joueur mondial devra à tout prix retrouver de la patience avant d'aborder un Open d'Australie qui s'annonce rude sur le plan psychologique. De son côté, Baghdatis, toujours soutenu par un clan chypriote et grec venu en nombre au bord des courts australiens, jouera sa place en finale face au jeune Bulgare Grigor Dimitrov, tombeur facilement de la tête de série n°7 Jurgen Melzer (6/3 6/2).

Murray peine encore

Déja passé tout proche d'une lourde déconvenue face au local John Millman, 199ème joueur mondial, au tour précédent, Andy Murray n'a pas encore vraiment convaincu ce vendredi en quarts de finale. Même s'il n'a pas perdu un set, le Britannique n'a jamais su faire la différence pour se détacher face à l'Ouzbekh Denis Istomin, deux hommes qui s'affrontaient pour la première fois sur le circuit. Mais au final, l'essentiel est là avec une victoire (6/4 7/6(3)) et une qualification pour les demi-finales d'un tournoi qu'il avait remporté la saison passée. D'ailleurs, le 3ème joueur mondial aurait pu retrouver Alexandr Dolgopolov qu'il avait battu en finale. Mais l'Ukrainien a été sorti en quarts et en deux manches (6/4 7/6(3)) par le Japonais Kei Nishikori, tête de série n°5.