-A +A
0
ATP

Nicolas Issner et Julien Guerre et Aissata Soumaré - Publié le 14/05/2019

A. Zverev déçoit encore, Kyrgios fait le show

Chapô: 

Alexandre Zverev (5ème ATP) prend déjà la porte au Masters 1000 de Rome, éliminé ce mardi par Matteo Berrettini en 2 sets secs (5/7 5/7). Ca passe en revanche pour David Goffin (23ème ATP) vs Stanislas Wawrinka (29ème ATP), Marin Cilic (10ème ATP), Nick Kyrgios (36ème ATP), tombeur surprise de Daniil Medvedev (14ème ATP) et Borna Coric (15ème ATP).

Nouvelle désillusion pour A. Zverev, sorti d'entrée à Rome par Matteo Berrettini - © DR
Nouvelle désillusion pour A. Zverev, sorti d'entrée à Rome par Matteo Berrettini - © DR

Décidemment Alexander Zverev (5ème ATP) enchaîne les désillusions en cette année 2019. L'Allemand s'est une nouvelle fois incliné ce mardi au Masters 1000 de Rome, battu en toute logique par Matteo Berretini (33ème ATP) en 2 sets secs (5/7 5/7). Dans une ambiance de stade de foot, le local a pris logiquement le meilleur sur le N°5 mondial, toujours aussi fragile et en proie aux doutes à 2 semaines du début de Roland-Garros. L'Italien s'est montré beaucoup plus offensif, et a dicté l'echange à coups d'amorties bien senties et de coups droits de décalage efficace. C'est donc le natif de Rome qui file en 1/8èmes de finale, face au vainqueur du duel entre Albert Ramos et Diego Schwartzman. De son côté, le finaliste de l'an dernier va perdre gros avec cette sortie de route prématurée. Outre les nombreux points qu'il avait à defendre au Foro Italico, le natif de Hambourg s'avance vers Roland-Garros avec une confiance en berne, tant ses résultats en 2019 sur ocre sont décevants (ndlr, 5 victoires/ 5 défaites).

Goffin se rassure vs Wawrinka

David Goffin (23ème ATP) était en danger ce mardi à Rome, en effet le Belge aurait pu perdre 10 places au classement ATP et sortir du top 30 en cas de défaite, suite à son 1/4 de finale atteint la saison dernière. Mais, heureusement pour lui, le joueur de 28 ans a surpris Stan Wawrinka (29ème ATP) et l'a emporté en 3 sets (4/6 6/0 6/2). Trop juste tennistiquement durant le 1er set le 23ème joueur mondial a logiquement perdu celui-ci. Mais Goffin s'est réveillé par la suite en infligeant une série de 12 jeux à 2 à son adversaire, après avoir converti notamment 5 balles de break sur 9.  Grâce à cette belle victoire, le Wallon s'offre un 2ème tour d'envergure face à Juan Martin Del Potro (9ème ATP). Ca passe aussi pour Marin Cilic (10ème ATP), tombeur sans convaincre et en 2 sets (6/1 7/5) du modeste Italien Andréa Basso (416ème ATP). Il faudra en montrer plus au prochain tour pour le natif de Medugorje (Bosnie), puisque c'est le vainqueur du duel à suivre Grigor Dimitrov vs Jan Lenard Stuff qui se dressera sur sa route

Kyrgios, toujours aussi fantasque, sort Medvedev

Nick Kyrgios (36ème ATP) s'est qualifié ce mardi pour le 2ème tour du Masters 1000 de Rome en venant à bout en 3 sets décousus (6/3 3/6 6/3) de Daniil Medvedev (14ème ATP). Dans un match sans rythme, assez étrange, et qui aura vu le fantasque Australien servir à la cueillère dès le 1er point du match, c'est finalement le moins bien classé des deux joueurs qui va l'emporter, se contentant d'un break précoce dans l'ultime manche pour s'imposer. Le Russe, souvent décontenancé par l'attitude du natif de Canberra, n'a pas su imposer son rythme sur le court et se retrouve donc ejecté dès son entrée en lice, comme à Madrid la semaine dernière. L'autre Russe engagé ce mardi a eu plus de réussite puisque Karen Khachanov (13ème ATP) a sorti Roberto Bautista Agut (20ème ATP) en 3 sets très bataillés (5/7 6/4 6/2). Solide au service (ndlr, 6 aces et 73% de points remportés derrière sa 1ère), le Russe a pris à 4 reprises l'engagement de l'Espagnol, et s'est ainsi qualifié pour les 1/8èmes de finale en Italie. Le Moscovite se rassure un petit peu après un début de saison sur ocre très délicat (ndlr, 4 défaites/ 1 victoire avant Rome), et retrouve un stade de la compétition que le N°13 mondial n'avait atteint qu'une seule fois sur terre-battue (ndlr, Monte-Carlo 2018)

Coric étrille Corrie et attend Federer

Après son premier tour compliqué face à Felix Auger-Aliassime (30ème ATP), Borna Coric (15ème ATP) n'a cette fois éprouvé aucune difficultée ce mardi pour se défaire de Cameron Norrie (45ème ATP) au Masters 1000 de Rome. En effet, le Croate, a infligé une véritable correction en deux petits sets (6/2 6/2) et 58 minutes de jeu seulement le Brittannique. Le match du 15ème joueur mondial a été parfait dans tous les domaines et il a su mettre la pression d'entrée à Norrie qui a été breaké dès l'entame du match. Le natif de Zagreb a été très performant au service avec 85% de points remportés derrière son premier service. Coric va affronter au prochain tour le vainqueur du match entre Roger Federer (3ème ATP) et Joao Sousa (72ème ATP).