-A +A
1
Challengers

Richard Alvear - Publié le 08/10/2012

Rufin s'incline en finale à Quito

Chapô: 

Guillaume Rufin s'est incliné en finale du Challenger de Quito ce dimanche, en deux sets face au Brésilien Joao Souza 6/2 7/6(4). Le Français de 22 ans a manqué d'agressivité et a mal débuté son match pour espérer l'emporter.

Le Brésilien Joao Souza (à gauche) vainqueur à Quito et Guillaume Rufin, finaliste (à droite) - © Torneo Quito
Le Brésilien Joao Souza (à gauche) vainqueur à Quito et Guillaume Rufin, finaliste (à droite) - © Torneo Quito

Guillaume Rufin avait l'occasion de remporter le deuxième challenger de sa carrière ce dimanche, après celui de Florianopolis en 2009, mais il a dû s'incliner en finale du  tournoi de Quito (Equateur/ 35 000$/ Terre Battue). Rufin a, en effet, été logiquement battu en deux sets par le Brésilien Joao Souza, 22 ans et 152ème joueur mondial, sur le score de 6/2 7/6(4) et 1h26mn de jeu. C'est la 2ème finale en challengers de la saison pour le Français, mais hélas aussi la seconde finale perdue après celle de Timisoara (ROU), à la mi-juillet, contre Victor Hanescu (6/0 6/3). Choses peu banales au cours de ce dimanche de finale, le Brésilien a, tout d'abord, été obligé de jouer sa demi-finale le matin même à cause de la pluie de la veille. Puis au cours de la finale, le match a été arrêté à 6/2, 2 partout dans le second set, toujours à cause de la pluie, pour se conclure en indoor. Il faut juste rappeler que la Capitale Equatorienne est située à 2850 mètres d'altitude (!) et qu'elle est sujette à de fréquentes précipitations.

Ruffin démarre mal, une nouvelle fois

Pour l'instant donc Rufin n'est pas encore un joueur de finale. Comme à Timisoara, il démarre trop mollement son match, semblant pris par l'enjeu et peut-être aussi fatigué de ses tours précédents où il joua deux fois des matchs en trois sets de près de 3 heures. Mais que dire du Brésilien, obligé de jouer sa demie le matin de la finale ? Toujours est- il que Souza est nettement plus agressif, sert mieux, retourne mieux et va chercher le match. Il n'a aucune peine à remporter le premier set (6/2). Rufin réagit enfin, tient ses engagements (8 aces au total), se montre plus entreprenant, mais le Brésilien reste très solide (12 aces au total). Les deux hommes se départagent alors au jeu décisif mais, une nouvelle fois, Souza est le plus fort mentalement dans les moments clés et finit par l'emporter (7/6(4)). C'est le 4ème titre du Brésilien en Challengers sur l'ensemble de sa carrière. Rufin (22 ans), même s'il a réalisé un beau parcours à Quito, devra se montrer plus solide à l'avenir dans les temps forts d'un match et s'économiser dans ses 1ers tours, s'il veut passer un palier. En attendant direction San Juan, au Centre- Ouest de l'Argentine, pour la poursuite de sa tournée Sud- Américaine.

Vos commentaires

Compte rendu intéressant, merci.