-A +A
0

Camille Bedoux - Publié le 17/03/2020

Confinement généralisé dès ce mardi

A la suite de l'allocution du président de la République, M. Emmanuel Macron, ce lundi soir, qui a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l'ensemble du territoire, à partir de ce mardi 17 mars à 12h00, pour une durée de 15 jours minimum, voici les mesures applicables pour freiner l'évolution du coronavirus :

Les déplacements seront autorisées sur attestation (lien de l'attestation : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire) uniquement pour : 
- Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n'est pas possible
- Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
- Se rendre auprès d'un professionnel de santé
- Se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières
- Sortir ses animaux à proximité de votre domicile
- Faire de l'exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Toute infraction à ces règles sera sanctionnée. 

En attendant, de pouvoir reprendre le tennis en loisirs ou en compétition, voici quelques conseils de bons sens pour préserver sa santé et celle des autres :

- Ne pas se serrer la main / ne pas s'embrasser pour se saluer
- Ne pas s'approcher à moins d'un mètre des gens si vous allez faire des courses, allez à la pharmacie
- Sortir le moins possible (sauf pour les cas évoqués ci-dessus)
- Se laver les mains, une dizaine de fois en moyenne/jour, avec du savon (30 sec. mini) et s'essuyer avec du papier à usage unique/ou utiliser une solution hydro-alcoolique
- Si vous constatez de la fièvre, des douleurs, vous avez des quintes de toux...appelez votre médecin traitant en priorité ou appelez le 0 800 130 000Surtout, ne vous présentez pas aux urgences

Soyez vigilants, préservez-vous ainsi que vos proches !

Bon courage à tous