-A +A
1
Coupe Davis

Charlotte Ezdra - Publié le 04/04/2013

Argentine- France : la présentation

Chapô: 

Le tirage au sort du quart de finale de Coupe Davis entre la France et l'Argentine a eu lieu. Jo-Wilfried Tsonga va ouvrir le bal vendredi face à Carlos Berlocq avant de laisser place au match entre Gilles Simon et Juan Monaco. Samedi, Michael Llodra et Julien Benneteau affronteront David Nalbandian et Horacio Zeballos en double. Richard Gasquet, blessé, a dû déclarer forfait.

Jo-Wilfried Tsonga va débuter le quart de finale entre la France et l'Argentine en Coupe Davis -  © Icon Sport
Jo-Wilfried Tsonga va débuter le quart de finale entre la France et l'Argentine en Coupe Davis - © Icon Sport

Quelques minutes avant le début du tirage au sort pour déterminer le programme du quart de finale de Coupe Davis entre la France et l’Argentine, l’équipe des Bleus a enregistré le forfait de dernière minute de Richard Gasquet. Blessé à la cheville droite depuis trois semaines (lésion), le Biterrois ne pouvant être à 100% ce week-end a donc laissé la place à Gilles Simon qui sera opposé en second match vendredi face à Juan Monaco, 19ème mondial. Jo-Wilfried Tsonga aura donc l'honneur d'ouvrir le bal de ce quart de finale face à Carlos Berlocq, 71ème mondial à l'ATP. Un duel qui devrait normalement permettre à la France de partir du bon pied dans cette rencontre qu'il ne faut cependant pas "prendre à la légère" comme l'avait déclaré Michael Llodra en conférence de presse. Samedi, les Tricolores pourront sans surprise compter sur la paire Llodra/Benneteau pour tenter de déjouer les plans de Nalbandian/Zeballos. Après l’élimination de l’Espagne au 1er tour de la compétition, les Bleus auront un bon coup à jouer à Buenos Aires. En effet, s'ils parvenaient à sortir vainqueurs de ce quart de finale, l'équipe d'Arnaud Clément auraient le grand avantage en demies (13 au 15 septembre 2013) de recevoir à domicile le vainqueur du match Kazakhstan/ Rep. Tchèque.

Les Français favoris mais...

Sur le papier, les Français partaient favoris dans cette rencontre. Avec le forfait de Gasquet, l'homme en forme de ce début de saison côté français, les cartes sont légèrement rebattues avec un Simon qui n'offre pas les mêmes garanties, ni mentalement (en équipe de France), ni tennistiquement. Cela dit, grâce à l'excellente ambiance entre les joueurs, leur classement respectif - comparé à celui des joueurs Argentins - et les statistiques qui sont largement en faveur de l'équipe de France face à l'Argentine en Coupe Davis (5 victoires à 0), Arnaud Clément peut légitimement nourrir de saines ambitions de victoire. Du côté argentin, le Capitaine Martin Jaite a plus de souci à se faire. Il sera une nouvelle fois privé de sa "Tour" maîtresse, Juan Martin del Potro. Une absence impossible à compenser. Juan Monaco, son joueur le mieux classé, n’a pas gagné un seul match depuis le début de la saison à l’exception de celui joué en Coupe Davis. Enfin, à part Horacio Zeballos, vainqueur de Nadal en finale à Vina Del Mar, Carlos Berlocq en simple et David Nalbandian en double (associé à Zeballos) n'offrent pas toutes les garanties. Oui mais voilà, c'est la Coupe Davis et tout est possible. D'autant que les Argentins vont pouvoir compter sur un soutien de poids : les 13 000 supporters de l'arène de Parque Roca, avec leurs bandas et leurs chants, qui vont tout tenter pour faire déjouer les plans des tricolores. L'arbitre de chaise va donc avoir beaucoup, beaucoup de travail pour faire respecter l'ordre. L'autre élément qui peut jouer en faveur des "gauchos" étant la surface, la terre battue en l'occurence, sur laquelle ils ont tous été "élevés" sportivement.

Les autres rencontres du week- end

Trois autres rencontres sont bien sûr au programme de ce week-end, un peu partout dans le monde. La République Tchèque, tenante du titre, se déplace au Kazakhstan sans son joueur n°1, Tomas Berdych. Et pour la première journée, Jaroslav Navratil, capitaine de l’équipe Tchèque, devra également faire sans Radek Stepanek qui se réserve pour le double et la dernière journée. Du côté des Etats-Unis, John Isner, Sam Querrey et les frères Bryan attendent de pied ferme la Serbie, avec le n°1 mondial, Novak Djokovic. Une rencontre qui n’est pas gagnée d’avance pour les Serbes. Enfin, le Canada de Milos Raonic, qui a éliminé l’Espagne au tour précédent, accueillera l’Italie menée par Andreas Seppi et Fabio Fognini.


Le programme de Argentine - France

Vendredi 5/04
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) vs Carlos Berlocq (ARG) (à partir de 15h30, heure Française)
Gilles Simon (FRA) vs Juan Monaco (ARG) (à suivre)

Samedi 6/04
Michael Llodra-Julien Benneteau (FRA) vs David Nalbandian- Horacio Zeballos (ARG) (à partir de 17h30, heure Française)

Dimanche 7/04
Gilles Simon (FRA) vs Carlos Berlocq (ARG) (à partir de 15h30, heure Française)

Jo-Wilfried Tsonga (FRA) vs Juan Monaco (ARG) (à suivre)

 

Autres infos sur la Coupe Davis

- Tenant du titre 2012 : République Tchèque

- Dernière rencontre France/ Argentine (2010/ Lyon/ victoire de la France 5-0)

- Les matchs sont disputés au meilleur des 5 manches

- Surface retenue à Buenos Aires : Terre Battue

- Palmarès de la France en Coupe Davis : 9 titres (dernier : 2001 face à l'Australie)

- Palmarès de l'Argentine en Coupe Davis : 0 titre

 

Vos commentaires

Quand vous dites que Simon "n'offre pas les mêmes garanties, ni mentalement (en équipe de France), ni tennistiquement que le Biterrois", je trouve que vous y allez un peu fort. Certes Simon a perdu 6 de ses 10 matchs en coupe Davis, mais c'était en tant que n°2, le plus souvent face au n°1 adverse, à savoir Djokovic, Ferrer, Berdych, Isner alors au faîte de sa carrière, Melzer idem (10ème mondial), et Stepanek alors top 20, avec 5 rencontres sur 6 à l'extérieur... Simon a presque d'aussi bons résultats que Gasquet sur terre battue (ratio 60% victoires, contre 62% au Biterrois). Donc un chouïa moins sûr certes, mais ça reste très bon ! Disons que s'il joue Berlocq, il a intérêt à effacer ses 2 déconvenues de 2012 face à ce joueur !