-A +A
0
Coupe Davis

Richard Alvear et Rudy Limea - Publié le 08/04/2017

La France brillamment qualifiée en 1/2 finales

Chapô: 

Grâce à un très bel esprit de corps et de l'excellent tennis, l'équipe de France "bis" de Coupe Davis s'est brillamment qualifiée ce samedi pour les 1/2 finales de la compétition. Après les deux points du simple ce vendredi, Mahut/ Benneteau ont apporté le point de la qualification du double face aux Britanniques, en l'emportant en 4 sets. 

Benneteau et Mahut ont fait le job face aux Britanniques ce samedi - © DR
Benneteau et Mahut ont fait le job face aux Britanniques ce samedi - © DR

Voilà une équipe de France de Coupe Davis "bis" qui a fait plaisir à voir tout au long de ce week-end. Alors que l'on pensait qu'elle serait en difficulté dans son quart de finale face à la Grande- Bretagne, du fait de l'absence de Tsonga, Monfils et Gasquet, elle a, au contraire, montré qu'elle avait de la ressource et de l'enthousiame à revendre; Un enthousiame que l'on a guère vu ces derniers temps, loin s'en faut, chez certains joueurs habituellement titulaires et absents à Rouen. Bref, la France est en 1/2 finales de la compétition et elle l'a bien mérité. Ce samedi à Rouen, Julien Benneteau (113ème ATP) et Nicolas Mahut (5ème ATP en double) ont en effet apporté le point décisif aux Bleus, qui se qualifient donc en l'emportant 3/0 face à  une équipe de Grande- Bretagne, très décevante en l'absence de son leader Andy Murray (N°1 mondial). La paire française s'est imposée en quatre sets (7/6(7) 5/7 7/5 7/5) et 3h20 de jeu face au duo Dominic Inglot/ Jamie Murray. Bons en défense dans le money time (ndlr, 4 balles de set sauvées dans le 1er set), les Français ont été solides mentalement et se sont également appuyés sur de bons jeux de retour. A noter également la défaite de Julien Benneteau (113ème ATP) contre  Daniel Evans (44ème ATP) en deux petits sets (6/1 6/2) et à peine 43 minutes, ce dimanche dans un match sans enjeu. En revanche,  Jérémy Chardy (68ème ATP) a dominé   Kyle Edmund (47ème ATP) en deux sets (6/4 6/4). Les hommes de Yannick Noah s'imposent donc assez facilement dans cette rencontre (4/1) et vont affronter la Serbie de Novak Djokovic, à domicile en France, en 1/2 finales (15-17 septembre).