-A +A
0
Coupe Davis

Richard Alvear & Rudy Limea - Publié le 07/04/2017

La France mène 2/0 face à la Grande-Bretagne

Chapô: 

Au soir de ce vendredi en quart de finale de la Coupe Davis face à la Grande Bretagne à Rouen, la France mène 2/0. Lucas Pouille (17ème ATP) a parfaitement lancé les Bleus en l'emportant face à Kyle Edmund en trois manches (7/5 7/6(6) 6/3). Jérémy Chardy (47ème ATP) a doublé la mise en battant Daniel Evans en 3 sets également (6/2 6/3 6/3).

Jérémy Chardy a parfaitement tenu son statut de N°2 en simple  - © DR
Jérémy Chardy a parfaitement tenu son statut de N°2 en simple - © DR

Dans le 1/4 de finale de la Coupe Davis qui oppose la France à la Grande- Bretagne à Rouen, ce vendredi, Lucas Pouille (17ème ATP) n'est pas tombé dans les travers d'un match piège face à un joueur moins bien classé. Le Nordiste ne s'en en effet pas fait prier pour apporter le premier point aux Bleus lors de ce 1er match. Pouille s'est imposé en trois sets (7/5 7/6(6) 6/3) face à Kyle Edmund (47ème ATP) au terme d'un match globalement maîtrisé où il a fini par faire plier le joueur anglais en étant très solide mentalement. Crispé en début de match, le Français a dû batailler dans les deux premiers sets, notamment le second allant même jusqu'au tie-break alors que Pouille était mené 2/5. Mais il a alors pris le jeu à son compte pour remonter son handicap. Dans le troisième set, le leader bleu a breaké le Britannique dans le sixième jeu avant de dérouler et remporter ce match en 2h08 de jeu. La France, à ce moment là, menait donc 1/0 dans ce 1/4 de finale avant que Jérémy Chardy (68ème ATP) n'affronte Daniel Evans (44ème ATP).

Chardy double la mise

Et le moins que l'on puisse dire est que le Palois n'a pas tremblé. Logiquement, Chardy a permis à l'Equipe de France de doubler la mise (2/0), ce qui lui permet d'être bien partie dans l'optique d'une qualification pour les demi-finales 
de la Coupe Davis au soir de ce vendredi, Le 68ème joueur mondial s'est en effet facilement imposé en trois sets (6/2 6/3 6/3) face à Daniel Evans (44ème ATP), dominant l'ensemble de la partie, grâce à sa puissance, et ne concédant qu'un seul service. Chardy, qui n'avait plus joué en Coupe Davis, n'a jamais tremblé dans ce match et a su rester concentré du début jusqu'à la fin. Grâce à son gros service et son coup droit décalé, le Tricolore a dicté l'échange et n'a jamais été réellement mis en danger par un Daniel Evans peu spécialiste de la surface. Les Bleus sont donc parfaitement partis dans cette rencontre et auront l'occasion de "boucler l'affaire" dès ce samedi avec le double Mahut/ Benneteau qui ne sera pas...simple !