-A +A
0
Coupe Davis

Caroline Maes - Publié le 30/01/2014

La France très bien partie (2-0)

Chapô: 

Ce vendredi l'équipe de France a parfaitement débuté son premier tour de Coupe Davis face à l'Australie avec les belles victoires de Richard Gasquet face à Nick Kyrgios en trois sets (7/6(3) 6/2 6/2) et celle de Jo- Wilfried Tsonga face à Lleyton Hewitt, également en trois manches (6/3 6/2 7/6(2)). La France qui mène (2-0) est bien partie pour se qualifier.

L'équipe de France, emmenée par Richard Gasquet, a bien débuté face à l'Australie ce vendredi -  © Icon Sport
L'équipe de France, emmenée par Richard Gasquet, a bien débuté face à l'Australie ce vendredi - © Icon Sport

France - Australie (Mouilleron-le-Captif, Terre battue, Indoor) 2-0
(Terminé) Richard Gasquet (FRA/ 9ème ATP) - Nick Kyrgios (AUS/ 162ème ATP) 7/6(2) 6/2 6/2
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/ 10ème ATP) - Lleyton Hewitt (AUS/ 41ème ATP)  6/3 6/2 7/6(2)

La campagne 2014 de Coupe Davis a bien commencé pour l'équipe de France ce vendredi à Mouilleron-le-Captif (terre battue, indoor) face à l'Australie. Les deux leaders Français se sont en effet imposés dans leurs simples. Le n°1 Français Richard Gasquet l'a tout a'bord emporté avec autorité face à la fougue du jeune joueur Aussie Nick Kyrgios (18 ans, 162ème ATP). Gasquet l'emportait en trois sets (7/6(3) 6/2 6/2) et deux heures de jeu. Il apporte du coup le premier point à l'équipe d'Arnaud Clément. Finalement le Français n'aura souffert que dans la première manche face à l'Australien, très puissant et très agressif. Mais dans le money time du tie break, le Biterrois assurait l'essentiel (7/6(3)). Les deux sets suivants voyaient Kyrgios baisser nettement de pied alors que Gasquet trouvait parfaitement son rythme, notamment en revers (17 coups gagnants). Il breakait très vite et empochait les deux sets sur le même score (6/2) 6/2). De bon augure pour la suite. Jo-Wilfried Tsonga va disputer le second simpe à suivre face au très expérimenté Lleyton Hewitt.

Tsonga en costaud

Lors du deuxième simple on s'attendait à une opposition nettement plus consistante entre Jo-Wilfried Tsonga et Lleyton Hewitt. Mais en fait le Manceau à vite éteint les ambitions du vétéran Australien pour logiquement offrir le deuxième point à la France en s'imposant en trois petits sets (6/3 6/2 7/6(2)). En effet, le N°2 Français n'a laissé absolument aucune chance à l'ancien N°1 mondial lors des deux premiers sets. Avec 49 coups gagnants, Tsonga a probablement pratiqué son meilleur tennis depuis le début de la saison. Ce n'est pas le public présent à Mouilleron- le- Captif qui s'en est plaint, impressioné par la puissance et la facilité du Manceau. Les débats se sont légérement équilibrés lors de la troisième manche. Le compétiteur hors norme qu'est Hewitt n'a jamais baissé les bras mais a finalement dû se faire une raison en cédant lors d'un tie- break maîtrisé par le Français (7/2). Avec ce deuxième point, l'équipe de France est très bien partie pour se qualifier en quarts de finale de la Coupe Davis. 

La Suisse, l'Allemagne et le Kazakhstan bien partis

Roger Federer n'a pas raté son retour contre une Serbie privée de Novak Djokovic en disposant facilement de Ilija Bozoljac (N°268 ATP). Malgré une fatigue évidente, Stanislas Wawrinka a malgré tout réussi à offrir le deuxième point à son pays en s'imposant face à Dusan Lajovic. Malgré les absences de Milos Raonic et de Vasek Pospisil, le Canada a terminé la première journée dos à dos avec le Japon après les victoires de Franck Dancevic et de Kei Nishikori pour les Nippons. La Belgique est elle bien mal partie face au Kazakhstan de Mikhail Kukushkin et Andrey Golubev qui ont donné les deux premiers points de la rencontre à leur pays. Devant composé avec l'absence de ses deux meilleurs joueurs, Rafael Nadal et David Ferrer, l'Espagne de Carlos Moya a subi la loi de l'Allemagne après les victoires de Philipp Kohlshreiber et Florian Mayer. Les deux simples entre la République Tchèque et les Pays- Bas (1-1) ainsi qu'entre l'Argentine et l'Italie (1-1) se sont conclus sur un score de parité avant le double de samedi qui va être déterminant. Enfin les Etats-Unis, emmenés par Sam Querrey et Donald Young, qui remplace John Isner blessé, accueillent  ce soir la Grande-Bretagne d'Andy Murray sur la terre battue de San Diego.

Rencontres du premier tour : Programme du vendredi 31 janvier 

Rép. tchèque - Pays-Bas   (Ostrava, Dur Indoor) 1-1
(Terminé) Radek Stepanek (CZE) - Robin Haase (NED)  6/3 4/6 7/6(4) 2/6 1/6
(Terminé) Tomas Berdych (CZE) - Igor Sijsling 6/3 6/3 6/0

Kazakhstan - Belgique (Astana, Dur Indoor)  2-0
(Terminé) Mikhail Kukushkin (KAZ) - Ruben Bemelmans (BEL)  6/4 6/7(3) 6/2 6/3
(Terminé) Andrey Golubev (KAZ) - David Goffin (BEL) 7/6 3/6 4/6 6/2 12/10

Japon - Canada  (Tokyo, Dur Indoor) 1-1  
(Terminé) Kei Nishikori (JAP) - Peter Polansky (CAN) 6/4 6/4 6/4
(Terminé) Go Soeda (JAP) - Frank Dancevic (CAN)  4/6 6/7(2) 1/6

Allemagne - Espagne   (Francfort, Dur Indoor) 2-0
(Terminé) Philipp Kohlschreiber (GER) - Roberto Bautista-Agut (ESP) 6/2 6/4 6/2
(Terminé) Florian Mayer (GER) - Feliciano Lopez (ESP) 7/6(6) 7/6(4) 1/6 5/7 6/3

Etats-Unis - Grande-Bretagne  (San Diego, Terre battue Outdoor)
Donald Young (USA) - Andy Murray (GBR)
Sam Querrey (USA) - James Ward (GBR)

Argentine - Italie   (Mar Del Plata, Terre battue Outdoor) 1-1
(Terminé) Carlos Berlocq (ARG) - Andrea Seppi (ITA)  4/6 6/0 6/2 6/1
(Terminé) Juan Monaco (ARG) - Fabio Fognini (ITA) 5/7 2/6 2/6

Serbie - Suisse    (Novi Sad, Dur Indoor) 0-2
(Terminé)  Ilija Bozoljac (SER) - Roger Federer (SUI) 4/6 5/7 2/6
(Terminé) Dusan Lajovic (SER) - Stanislas Wawrinka (SUI) 4/6 6/4 1/6 6/7(7)

------------------------------------------------------------
Nation tenante du titre :
 République tchèque
Format : les rencontres se jouent au meilleur des cinq matchs (quatre simples - 1 double) et chaque match au meilleur des cinq sets sans tie-break dans la manche décisive. 
Vendredi 31 janvier : les n°1 de chaque équipe rencontrent les n°2 de chaque équipe
Samedi 1er février : match de double
Dimanche 2 février : les deux n°1 s'affrontent, puis les deux n°2 dans un éventuel cinquième match décisif