-A +A
0
Coupe Davis

Gérald Alliel - Publié le 19/11/2013

Radek Stepanek, l'homme providentiel

Chapô: 

Pour la seconde année consécutive, Radek Stepanek a apporté le 5ème point décisif et le saladier d’argent à la République Tchèque. Bien qu'en moins bonne forme sur le circuit ces dernières années, le joueur âgé de 35 ans a prouvé qu'il savait se sublimer lors de la Coupe Davis. Il a, en effet, délivré un véritable récital lors du double face aux Serbes et dans le dernier simple désicif face au pauvre Dusan Lajovic.

Radek Stepanek a été une nouvelle fois le héros de la République Tchèque en Coupe Davis - © Icon Sport
Radek Stepanek a été une nouvelle fois le héros de la République Tchèque en Coupe Davis - © Icon Sport

Il y a un an de cela, la République Tchèque s'offrait la première Coupe Davis de son histoire en disposant de l'Espagne en finale (3/2). Un joueur était alors devenu le héros de tout un pays en gagnant le 5ème match décisif contre Nicolas Almagro après 3h50 de jeu : Radek Stepanek. En 2013, le 44ème joueur mondial a récidivé. Cette fois-ci il a battu un adversaire nettement moins huppé qu'Almagro en la personne de l'inexpérimenté Dusan Lajovic 117ème mondial en trois sets parfaitement maîtrisés (6/3 6/1 6/1) pour permettre à son pays de conserver le trophée. Même si l'opposition était moins forte, il fallait quand même le faire dans une salle de la Belgrade Arena où les milliers de Serbes présents mettaient une pression constante et anti- sportive sur les épaules du Tchèque. Déjà la veille, Stepanek avait réalisé un double de haute volée avec son compatriote Tomas Berdych (6/2 6/4 7/6(4)) face à la paire Serbe Bozoljac/ Zimonjic, écoeurés par le niveau de jeu affiché par le vétéran Tchèque.

La Coupe Davis : la Stepanek Cup !

Une victoire qui a marqué le tournant de cette finale, durant laquelle il a de nouveau porté sa chemisette ornée d'un lion et du plus mauvais goût. Mais qu'importe, l'ex- mari de l'ancienne tenniswoman Nicole Vaidisova et nouveau boyfriend de Petra Kvitova, a survolé les débats, excepté le premier simple perdu logiquement face à Novak Djokovic.. A 35 ans, Stepanek est certes plus près de la fin de sa carrière que du début mais il fait partie de cette race de joueur qu sait se sublimer lors des grands rendez-vous. Un anti-héros, qui ne bénéficie pas du charisme d'un Federer ou de la puissance d'un Nadal, mais qui a réussi à hisser au sommet de la Coupe Davis son pays deux fois consécutivement, grâce à un jeu offensif, juste et très spectaculaire. Une énorme performance, tant la pression mentale est importante lors de cette compétition où le performance individuelle se met au service du collectif. Stepanek entre ainsi dans la légende de ce sport et de cette compétition en devenant le premier joueur de l'histoire à réaliser tel exploit, à savoir marquer le 5ème point décisif dans une finale, deux ans d'affilée. Et l'histoire n'est peut- être pas finie.