-A +A
0
Coupe Davis

Richard Alvear & Romain Giraud - Publié le 21/11/2019

Triste élimination de la France vs la Serbie

Chapô: 

Finaliste 2018, la France est éliminée de la Coupe Davis dès les phases de poules à Madrid. Incapables de se transcender, les Bleus ont été logiquement battus par la Serbie (0/2) ce jeudi. Jo-Wilfried Tsonga (29ème ATP) s'était d'abord incliné contre Filip Krajinovic (40ème ATP) en 2 sets 5/7 6/7(5) avant que Benoît Paire (24ème ATP) ne soit expédié par Novak Djokovic (2ème ATP) (6/3 6/3).

Jo-Wilfried Tsonga a perdu le match qu'il ne fallait pas perdre ce jeudi - © DR
Jo-Wilfried Tsonga a perdu le match qu'il ne fallait pas perdre ce jeudi - © DR

A peine débuté et c'est déjà fini ! La coupe Davis 2019 à la "sauce Piqué" n'aura duré très exactement que 3 jours et demi pour l'équipe de France qui a été tristement éliminée ce jeudi après-midi, dès les poules, dans l'indifférence d'un central d'une "Caja Magica" madrilène sans ambiance et à moitié vide, malgré la présence de Novak Djokovic (2ème ATP) sur le court. Après la défaite initiale de Jo-Wilfried Tsonga (29ème ATP) contre Filip Krajinovic (40ème ATP) en 2 sets (voir ci-dessous), Benoît Paire (24ème ATP) se devait de réaliser l'exploit contre le numéro 2 mondial mais d'exploit, il n'y a pas eu. Après un départ en mode un peu diésel, le Serbe, clairement supérieur, a vite pris la mesure du Français pour s'imposer facilement en deux sets (6/3 6/3) avec seulement 11 fautes directes pour 34 au Français; Le double Herbert/ Mahut va donc jouer le double pour l'honneur. Après une victoire poussive face au Japon (2/1) et la défaite nette face à la Serbie (2/0), la France, finaliste 2018, est donc éliminée sans gloire dès la phase de poules et n'atteindra donc même pas les 1/4. Avec des joueurs et un capitaine assez peu inspirés dans l'ensemble, un public français quasi absent et une ambiance plombée, la France est donc sortie ce jeudi par la toute petite porte de la compétition alors qu'elle était un outsider pour le titre. En 2020, elle va devoir passer par un tour qualificatif pour espérer revenir en phases finales.

Tsonga logiquement défait

Il faut dire que l'équipe de France s'était déjà "tirée une balle" dans le pied en ne battant le Japon que 2/1 puis d'entrée ce jeudi, lors du premier simple. Pour espérer s'en sortir face à la Serbie de Djoko, 
Jo-Wilfried Tsonga (29ème ATP) n'avait en effet pas d'autre choix que de battre Filip Krajinovic (40ème ATP), ce qui a priori était largement dans ses cordes. Mais, hélas, le Manceau s'est logiquement incliné en 2 sets (5/7 6/7(5)). Malgré un match serré, le Serbe fut supérieur sur plusieurs phases de jeu, en remportant notamment 95% des points sur son premier service, ne lâchant qu'un seul point sur une double faute !!! Le Manceau, dominé dans l'échange, trop lent et et "absent" au retour, a longtemps tenu grâce à son service puissant, en claquant notamment 19 aces, avant de finalement craquer en fin de premier set, en étant breaké, et au tie break dans le second. Avec 38 fautes directes sur l'ensemble du match, l'ex-N°1 français ne pouvait espérer un autre sort que la défaite ce jeudi.