-A +A
0
Espoirs

Quentin Migliarini (propos recueillis à Pétange) - Publié le 20/09/2014

Brouleau :"Ne pas brûler les étapes"

Chapô: 

La Poitevine Lou Brouleau, 19 ans et actuellement 657ème à la WTA, est l'une des meilleures espoirs du tennis féminin français. Freinée dans sa progression en 2013 à cause d'une blessure à l'épaule, la jeune Française revient bien en 2014. 1/2 finaliste au tournoi ITF de Pétange la semaine passée, pour Tennisleader.fr, elle a fait le point sur sa carrière et ses objectifs.

Longtemps blessée en 2013, Lou Brouleau revient à son meilleur niveau cette saison -  © DR
Longtemps blessée en 2013, Lou Brouleau revient à son meilleur niveau cette saison - © DR

Q/ Après une année 2013 chaotique marquée par 6 mois d'arrêt suite à une blessure, tu effectues une belle saison 2014 avec deux finales et un titre en juillet. Quelles sont tes impressions ?
Lou Brouleau :
"Oui c'est vrai c'était difficile de revenir après une telle blessure (ndlr : à l'épaule). J'avais déjà connu une blessure en 2010, mais je jouais alors en juniors. Cette fois-ci, j'ai dû faire une longue rééducation. Même si j'aurais préféré revenir plus vite, on m'avait prévenu que cela prenait du temps. J'espérais tout de même regagner plus rapidement."

Q/ Tu es 657ème à la WTA actuellement, quels sont tes objectifs de classement d'ici la fin de la saison et quel est ton programme de tournois ?
LB
: "Après le tournoi de Pétange (ndlr : battue en demie par la tête de série N°1 Lu, vainqueure du tournoi), je dois me rendre à Joué-les-Tours puis Poitiers ainsi que Nantes pour finir. Le Top 500 est vraiment à ma portée, d'autant plus que je n'ai pas de points à défendre en cette fin d'année." 

Q/ Si l'on se penche sur tes objectifs de carrière à long terme, quels sont-ils ? Des titres sur le circuit WTA ? Un Grand Chelem ? 
LB : "En matière de classement je dirais le Top 20. Mais avant cela il y a plusieurs étapes à franchir. Il ne faut pas brûler les étapes, mais plutôt prendre les choses dans l'ordre. Je ne me pose aucune limite en réalité. Le rêve ultime serait bien évidemment de remporter un Grand Chelem."

Q/ Comment décrirais- tu ton style de jeu ?
LB : (Elle hésite) "C'est une question à laquelle je n'aime pas trop répondre. Toutefois je dirais que j'ai un jeu assez physique. Je contre très bien également, ce sont des aspects de mon jeu que je travaille régulièrement à l'entraînement avec mon coach."

Q/ As-tu une surface de prédilection ?
LB : "Jouer sur dur sans hésitation. Plus petite je ne jouais pas sur terre, j'ai donc développé un jeu sur dur. Et c'est sur cette surface que je gagne le plus actuellement."

Q/ Et quels sont tes joueurs: joueuses préférés chez les pros ?
LB :
 "Chez les hommes, j'admire beaucoup Roger Federer. Chez les femmes je voue une admiration toute particulière à Victoria Azarenka (ndlr : dont le seul titre ITF est celui de Pétange)."

Q/ En dehors du tennis, quelles sont tes activités favorites et quel métier aurais tu exercé si tu n'avais pas été joueuse de tennis ?
LB : "Rien de très surprenant en réalité. Me balader, faire du shopping, aller au cinéma... Je ne me suis jamais véritablement posé la question pour être tout à fait franche, en ce qui concerne un autre métier. Je serais certainement restée dans le sport. J'ai fait de la natation et du triathlon plus jeune. Peut-être aurais-je percé dans l'un de ses deux sports ?"

Q/ Où t'entraines tu actuellement et qui est ton entraîneur ? 
LB : "Après avoir effectué un passage à l'INSEP, je me suis dirigé vers la ville de Reims où je m'entraîne actuellement en compagnie de Anthony Petit. Des sparring partners m'entourent également au quotidien lors des entraînements."