-A +A
0
Espoirs

Brice Richiero - Publié le 07/01/2013

Open 10/12 ans : Zgirovsky et Makarova couronnés

Chapô: 

L'Open 10/12 ans disputé au TC Boulogne Billancourt a pris fin ce dimanche. Dans la catégorie reine des 12 ans, le Bélarusse Alexander Zgirovsky, face à l'Ecossais Fearnley, et la Russe Ekaterina Makarova , face à sa compatriote Olga Nosova, ont décroché le titre.

Alexander Zgirovsky (à gauche) et Ekaterina Makarova (au centre), vainqueurs chez les 12 ans - © Tennisleader
Alexander Zgirovsky (à gauche) et Ekaterina Makarova (au centre), vainqueurs chez les 12 ans - © Tennisleader

La 24ème édition de l'Open 10/12 ans s'est achevée en beauté ce dimanche sur les courts du TCBB. Au total, des centaines de joueurs français et étrangers et plus de 1000 rencontres ont été disputées sur les deux sites du TC Boulogne Billancourt et de la Ligue des Hauts-de-Seine à Rueil-Malmaison. À l'occasion des finales, environ 300 personnes étaient présentes au TCBB, Quai Gallo, pour assister notamment au succès du Belarusse Alexander Zgirovsky dans la catégorie 12 ans. Chez les filles, c'est la Russe Ekaterina Makarova qui a remporté le trophée. Cette catégorie reine était la seule à regrouper joueurs Français et étrangers. Dans la catégorie des 11 ans, Harold Mayot a impressionné tout comme Cecile Morin du côté des filles, tous deux décrochant le titre. Enfin, dans la catégorie des 10 ans, Robin Deloupy et Kayla Joseph sont sortis grands vainqueurs d'une compétition débutée le 23 décembre dernier.

Zgirovsky au bout du suspense

Sans conteste, la finale garçons des 12 ans a été la plus belle et la plus accrochée de la journée. Ainsi, Alexander Zgirovsky (BLR) et Jacob Fearnley (GBR/ Ecosse) se sont livrés à une rude bataille durant quasiment 2h30 de match. Finalement, c'est le premier nommé qui s'est imposé en trois sets (6/3 4/6 7/5) à l'issue d'une fin de rencontre sous haute tension. Le Bélarusse a pris le match par le bon bout en se montrant plus offensif et faisant jouer son surcroît de puissance. En face, l'Ecossais, sensiblement moins puissant, payait également ses intentions trop défensives par la perte de la première manche (6/3). Ultra motivé, à coups de "Come On" incessants et machinaux, Zgirovsky s'offrait donc une première option sur la victoire finale même si Fearnley, beaucoup plus calme, ne semblait pas abattu. D'ailleurs, c'est bien ce dernier qui prenait l'ascendant dès l'entame de la deuxième manche (0/2). Une petite avance qui s'avérait finalement décisive dans l'obtention de ce second set (4/6) au plus grand déplaisir du Bélarusse qui recevait d'ailleurs un avertissement oral pour jet de raquette. Mais surmotivé, Zgirovsky reprenait rapidement ses esprits grâce à un break (4/2). Fatigué par ses nombreux rallyes en fond de court, Fearnley trouvait cependant les ressources physiques pour recoller à la marque (5/5). Mais le jeune Ecossais cédait finalement les deux jeux suivants dont le dernier quasiment interminable durant lequel il réussissait tout de même à sauver plusieurs balles de match. Soulagé et heureux, Alexander Zgirovsky s'écroulait sur la terre battue du TCBB après une dernière volée gagnante. La finale fut donc de très bon niveau avec deux joueurs très proches l'un de l'autre. On pourra toutefois regretter que le jeune arbitre de chaise, encore en formation probablement, n'aie pas sanctionné beaucoup plus tôt dans la partie la vingtaine de jets de raquette au total du jeune Belarusse; Un comportement qui a tranché avec le flegme tout britannique de Fearnley.

Makarova expéditive, Mayot sur un nuage

A l'inverse, il n'y a eu aucun suspense lors de la finale fille des 12 ans, d'un niveau technique assez moyen, en  comparaison avec la finale garçons. Opposée à sa compatriote Olga Nosova, Ekaterina Makarova, exact homonyme la joueuse professionnelle, 19ème joueuse mondiale, n'a pas laissé la moindre chance à son adversaire, pourtant nettement plus grande mais doté d'un sens tactique largement perfectible. Au final, Makarova, qui a su varier, monter à contre-temps pour terminer à la volée, arrondir quand il le fallait pour se replacer, n'a concédé qu'un seul petit jeu (6/1 6/0) dans un match à sens unique. Chez les 11 ans, Harold Mayot a affiché de belles promesses durant cet Open. Le Lorrain du club du TC Marly a impressionné lors de sa finale face au membre du Lagardère Paris Racing, Dylan Polderman De Jong. Un succès net (6/2 6/2) même si son adversaire n'a pas démérité. Chez les filles, Cecile Morin a conclu son tournoi sans perdre le moindre set. La Provençale a dominé la joueuse de Cormeilles en deux manches (7/6 6/1). En début de journée se disputaient les finales des 10 ans. Mal parti après la perte du premier set, Robin Deloupy a bien su réagir pour l'emporter face à Antoni Fabre (1/5 5/2 5/3); Kayla Joseph n'a, quant à elle, pas connu la moindre frayeur face à Lucie Brun (5/3 5/1).

Tous les tableaux sur : www.tcbb.org