-A +A
0
Fed Cup

Brice Richiero - Publié le 20/04/2013

Les Françaises accrochées (1-1)

Chapô: 

La France et le Kazakhstan termine la première journée du barrage de Fed Cup dos à dos (1-1) après la victoire de Marion Bartoli face à Galina Voskoboeva (6/0 6/3), puis la défaite d'Alizé Cornet contre Yaroslava Shvedova (2/6 6/3 6/2). Tout reste à faire ce dimanche pour se maintenir dans le Groupe 2 mondial.

Marion Bartoli a offert le premier point aux Françaises grâce à sa victoire sur Voskoboeva - © DR
Marion Bartoli a offert le premier point aux Françaises grâce à sa victoire sur Voskoboeva - © DR

Tout reste à faire dans le barrage de Fed Cup entre la France et le Kazakhstan qui offrira une place pour  se maintenir  dans le Groupe 2 mondial la saison prochaine. Marion Bartoli avait mis les Bleues sur de bons rails après son premier succès dans cette compétition 2004 face à Galina Voskoboeva (6/0 6/3). Mais hélas, dans la foulée, Alizé Cornet, une nouvelle fois beaucoup trop friable mentalement, n'a faire fructifier son bon début de match, battue en trois manches par Yaroslava Shvedova (2/6 6/3 6/2). La France est donc sous haute pression. Ce dimanche, le vainqueur pourrait être désigné à l'issue des deux derniers simples à moins que les deux équipes ne soient encore à égalité. Dans ce cas, un double décisif viendrait conclure ce week-end avec l'association annoncée entre Alizé Cornet et Kristina Mladenovic.

Bartoli fait le job

Marion Bartoli a donc apporté le premier point aux Tricolores après sa victoire sur la 115ème joueuse mondiale Galina Voskoboeva en deux manches (6/0 6/3). Un succès symbolique puisqu'elle n'avait plus évolué sous le maillot bleu depuis 2004. Bartoli y a ajouté la manière, notamment dans un premier set proche de la perfection, tout cela sous les yeux de son père. Dans ce match, Bartoli a fait parler sa puissance contre une joueuse très tendue par l'enjeu. En à peine 25 minutes de jeu, la Tricolore infligeait un sévère 6/0 en ayant commis que deux fautes directes. Abrégeant au maximum les échanges grâce à son agressivité, la 14ème mondiale n'avait, jusque-là, jamais laissé le temps à son adversaire de rentrer dans son match. La Française réalisait un deuxième set moins impressionnant à cause d'une certaine crispation et d'un manque de réactivité par moments. Accrochée durant quelques jeux, Bartoli parvenait tout de même à se relâcher au bon moment pour creuser l'écart et s'imposer en toute logique.

Cornet s'est écroulée

Alizé Cornet n'a pu imiter Marion Bartoli. La Niçoise a été battue en trois manches par la très solide Yaroslava Shvedova après avoir pourtant remporté la première manche (6/2 3/6 2/6).  Alors bousculée par la réaction d'orgueil de son adversaire à partir du deuxième set, Cornet n'a pas supporté la pression et s'est rapidement agacée devant la précision retrouvée de Shvedova. Malgré les conseils d'une Amélie Mauresmo très active sur le banc et d'un public bisontin omniprésent, la 33ème joueuse mondiale a plié petit à petit pour finir par céder après 2h20 de jeu, et après avoir été menée 0/5 dans la 3ème manche. Cornet devra se ressaisir rapidement avant d'affronter probablement Galina Voskoboeva, à moins que la capitaine des Bleus ne décide d'aligner Kristina Mladenovic pour ce simple entre les numéros deux.