-A +A
0
Fed Cup

Brice Richiero - Publié le 19/07/2012

Mauresmo, l'élue tant attendue

Chapô: 

Ce jeudi, la Fédération Française de Tennis a annoncé la prise de pouvoir de Amélie Mauresmo à la tête de l'équipe de France de Fed Cup. Ancienne numéro un mondiale, Mauresmo aura la lourde tâche de redorer le blason d'une équipe féminine en perdition.

Amélie Mauresmo aura beaucoup de travail à la tête de l'équipe de France de Fed Cup - © Sipa
Amélie Mauresmo aura beaucoup de travail à la tête de l'équipe de France de Fed Cup - © Sipa

La décision était inéluctable depuis ces dernières semaines et la fin du mandat de Nicolas Escudé à la tête de l'équipe de France de Fed Cup. La nouvelle capitaine de cette même équipe n'est autre qu'Amélie Mauresmo, comme annoncé par la Fédération Française de Tennis via un communiqué ce jeudi. À 33 ans, la native de Saint-Germain-en-Laye était, vraisemblablement, la seule prétendante à ce poste et a donc logiquement été désignée comme la possible sauveuse d'un tennis féminin français au plus bas ces dernières années, à l'exception de Bartoli. Vainqueur de la Fed Cup en 2003 et finaliste en 2005, Mauresmo semblait la mieux placée pour occuper ces fonctions, elle qui apportera toute son expérience et ses connaissances du plus haut niveau mondial, titrée par deux fois en Grands Chelems à l'Open d'Australie et à Wimbledon en 2006.

Une décision qui a également le don de ravir la grande majorité des joueuses françaises et notamment Marion Bartoli qui entrevoit, par l'intermédiaire de cette nouvelle élection, une chance de réintégrer le groupe France. Hormis la numéro un française, Pauline Parmentier a aussi exprimé sa joie de voir arriver Amélie à la tête des Bleues, sans oublier de remercier son ancien capitaine. " Amélie Mauresmo nouvelle capitaine de Fed Cup, trop bien ! Un grand merci à Nico Escudé pour ces trois belles années passées à nos côtés. " Cependant, la mission s'annonce ardue pour l'ancienne numéro un mondiale puisque l'équipe de France de Fed Cup est engluée dans le groupe 2 et devra, pour accéder aux barrages, affronter une équipe d'Allemagne qui compte pas moins de trois Top 20 dans ses rangs.