-A +A
1
Fed Cup

Benjamin Radeau - Publié le 10/02/2019

Garcia envoie les Bleues en 1/2 finales !

Chapô: 

La France est en 1/2 finales de la Fed Cup ! Les Tricolores ont déjoué les pronostics d'une rencontre serrée en infligeant un 3/0 sans appel à la Belgique sur ses terres à Liège. C'est Caroline Garcia (19ème WTA) qui a apporté le point de la victoire ce dimanche en surclassant en 2 sets (6/2 6/3) Elise Mertens (21ème WTA). La France attend désormais son prochain adversaire, la République Tchèque ou la Roumanie.  

Pour son retour en bleu après 2 ans d'absence, Caroline Garcia a apporté 2 points à son équipe - © DR
Pour son retour en bleu après 2 ans d'absence, Caroline Garcia a apporté 2 points à son équipe - © DR

Le week-end parfait ! L'équipe de France de Fed Cup ne pouvait espérer un meilleur scénario avec cette victoire sans appel 3/0 contre la Belgique dans son antre à Liège alors que la rencontre était considérée comme très indécise sur le papier vu les états de forme des différentes joueuses. C'est Caroline Garcia (19ème WTA), qui avait déjà levé les bras la veille face à Alison Van Uytvanck (50ème WTA), qui s'est facilement défaite de la N°1 belge Elise Mertens (21ème ATP) ce dimanche en 2 sets secs (6/2 6/3) et 1h18 de jeu. La Lyonnaise n'a pas eu besoin de sortir le grand jeu mais juste de se montrer solide (ndlr, 67% de 1ères, 78% de points gagnés, 2 balles de break sur 2 sauvées) tout en profitant des 23 fautes directes d'une adversaire en plein doute. 

Benneteau très inspiré pour ses débuts

C'est un baptême parfait pour le néo-capitaine Julien Benneteau, qui a su remobiliser la N°1 française après ses 2 ans d'absence et lui redonner avec ses 2 victoires en simple une confiance bienvenue après un début de saison fait de contre-performances, faire fi des tensions entre les différentes joueuses et trancher dans le vif avec son choix de titulariser 
Alizé Cornet (51ème WTA) à la place de Kristina Mladenovic (66ème WTA). A raison puisque la Niçoise a sorti son meilleur match sous le maillot bleu face à Mertens, N°1 d'outre-Quièvrain en perdition durant ces 2 jours. Place maintenant pour les Bleues à la demi-finale, face quoi qu'il arrive à un redoutable adversaire puisqu'il s'agira de la Roumanie (ndlr, en France) ou de la République Tchèque (ndlr, à l'extérieur). 

Développement à suivre. 

Vos commentaires

Les banderilles posées hier par Alizé Cornet ont, aujourd'hui, fait d'Elise Mertens une proie facile. Du travail bien fait.