-A +A
0
Fed Cup

Lourenço Christophe - Publié le 08/02/2014

La France en difficulté (1-1)

Chapô: 

Au terme de la 1ère journée du 1er tour du Groupe mondial II de Fed Cup ce samedi, la France est en difficulté face à la Suisse. Virgnie Razzano, impeccable, avait bien lancé les Bleues en s'imposant facilement face à Stéfanie Voegele en deux sets (6/2 6/1). Hélas Alizé Cornet a renoué avec ses vieux démons et s'est inclinée face à la jeune prodige Belinda Bencic en deux deux sets (5/7 4/6). Il va falloir cravacher ce dimanche pour éviter les barrages.

Alizé Cornet a fait preuve de trop de fébrilité pour espérer l'emporter ce samedi face à Bencic -  © DR
Alizé Cornet a fait preuve de trop de fébrilité pour espérer l'emporter ce samedi face à Bencic - © DR

C'est un petit peu la douche froide, même si rien n'est hypothéqué, au terme de cette première journée de la rencontre France- Suisse comptant pour le 1er tour du Groupe Mondial 2. En effet alors que Razzano avait superbement lancé les Bleues en début de ce samedi après-midi, la leader et N°1 Tricolore Alizé Cornet, qui partait grande favorite dans son simple, a échoué dans sa quête du second point. La 25ème mondiale s'est en effet inclinée logiquement face à la jeune prodige suissesse  Belinda Bencic (16 ans seulement et déjà 139ème place mondiale) en deux sets (5/7 4/6). Une bien mauvaise affaire qui va obliger les Françaises à tout donner ce dimanche pour éviter des barrages couperets en avril prochain.

Cornet se liquéfie

Tout avait pourtant bien commencé pour Cornet qui prenait le large dans cette première manche (5/2) en variant bien et en jouant juste tactiquement (nombreuses amorties) face à la N°1 mondiale junior, dont on percevait malgré tout l'énorme talent, le culot et une qualité de frappe rarement vu à cet âge. Mais à 30/0 en faveur de la Niçoise pour conclure le set, cette dernière ratait un coup assez facile et sortait, sans le savoir encore, définitivement de son match. Bencic, elle, rentrait définitivement dans le sien. Et de quelle manière. Plus forte dans tous les compartiments du jeu grâce à sa puissance, elle agressait Cornet qui reculait et faisait l'essuie- glace. Plus grave, elle encaissait 7 jeux consécutifs à force de ne plus produire de jeu ! (5/7 0/2). En apnée respiratoire (pharyngite ?) dans cette seconde manche, Cornet, qui commettait des choix tactiques discutables, ne réussissait pas à recoller malgré plusieurs balles de debreak pour revenir notamment à 5/5. La Française finissait par s'incliner à la quatrième balle de match face à une adversaire dont on a pas fini de parler (4/6). Pour Cornet, le coup est difficile à encaisser, elle qui présente désormais un bilan de 10 défaites pour seulement deux victoires en Fed Cup. Mauresmo va devoir remobiliser moralement sa leader pour aller chercher ce dimanche les deux précieux points du maintien en Groupe 2.     

Impeccable Razzano

Lors du 1er simple, la Capitaine des Bleues Amélie Mauresmo avait fait le choix de l'expérience avec Virginie Razzano et son choix s'est avéré excellent. Virginie Razzano (87ème WTA) n'a en effet laissé aucune chance à la N°1 Suissesse Stefanie Voegele, pourtant 47ème à la WTA. La Nîmoise s'est imposée facilement en deux petits sets (6/2 6/1) et seulement 1h06 de jeu. Il faut saluer la performance de la Nîmoise qui a réalisé quasiment le match parfait. Très agressive et emballant le match d'entrée, Razzano a littéralement étouffé Voegele qui n'a jamais pu mettre en place son jeu. La Française concrétise sa première balle de break pour mener 3/1 dans ce premier set avant qu'elle ne concède sa mise en jeu sur une vilaine double faute (3/2). Qu'importe, le sursaut de la 47ème joueuse mondiale n'est que de courte durée et elle cède à nouveau son service sous les coups de boutoirs et montées à contre- temps de la Française qui conclut aisément la première manche (6/2). Le second set n'est alors qu'une simple formalité avec un nouveau break pour Razzano (2/1) qui déroule jusqu'à la fin. Grâce à une plus plus grande puissance et une tactique offensive, elle remporte ce match face à une Suissesse résignée (6/1). La France est donc parfaitement lancée. Il ne manque plus que le second point de Cornet pour conclure sereinement cette première journée.