-A +A
2
Fed Cup

Marc Lopez (internaute) - Publié le 10/05/2014

Contribution internaute

L’équipe de France de Fed Cup retrouve les sommets

Chapô: 

L'équipe de France de Fed Cup a battu l'équipe américaine chez elle en barrages et remonte du coup dans le groupe mondial. Une belle victoire obtenue principalement grâce à Caroline Garcia. Une superbe performance qui n'a pas échappé à cet internaute dont nous publions ici l'article.

Caroline Garcia a porté à bout de bras l'équipe de France de Fed Cup face aux Américaines à St- Louis  - © DR
Caroline Garcia a porté à bout de bras l'équipe de France de Fed Cup face aux Américaines à St- Louis - © DR

Les derniers instants sont magiques. Au bout de la nuit pour les inconditionnels de tennis, Caroline Garcia et Virginie Razzano ont écoeuré les américaines, longtemps atones à l’image de leur public réduit au silence par la bruyante colonie française. Un double décisif aussi brillant de la part des françaises qu’anecdotique du coté américain (6/2 7/5 ) a plié une rencontre qui était loin d’être gagnée d’avance. Marie Jo Fernandez, capitaine de cette équipe américaine, se serait sans doute bien alignée en double si elle avait pu, elle qui collectionna 19 titres de doubles dans sa carrière. Mais à défaut de réaliser l’impossible, elle pourra sans doute ressasser le choix plus qu’étrange d’aligner Madison Keys lors de ce double décisif, une joueuse sans aucune référence en double au contraire d’une Christina McHale par exemple. Pis, alors que son double était à la dérive (menée 2/6 0/4), Marie Jo Fernandez a du se résoudre à conseiller à Stephens et Keys de rester en fond de cours et de ne surtout pas monter à la volée pour provoquer un chamboulement tactique payant, permettant à la paire américaine d’aligner 5 jeux de suite. Cependant, inéluctablement, la supériorité française, portée par une Caroline Garcia qui n’a rien raté, a fini par faire mouche.

Caroline Garcia éclabousse de talent et de maturité la rencontre

Mais le scénario de cet exploit français ne se limite pas à ce cinquième point. Alors que jamais cette équipe américaine n’était descendue en deuxième division, la France s’alignait avec des désavantages certains ce samedi. D’abord celui d'être privé de Kristina Mladenovic, invincible en double ou presque, blessée à l’avant-bras et contrainte de déclarer forfait. Mais également, la transition de la terre battue en altitude de Bogota à la surface indoor rapide de Saint Louis pour Caroline Garcia (51ème à la WTA) qui ne l’a pas empêché d’éclabousser de son talent cette rencontre où elle aura survolé les débats ( 6/3 6/2 face à Stephens 17ème mondiale, 6/4 6/3 face à Keys 41ème ) et maintenu à flot une équipe de France dos au mur après la défaite et la blessure d’Alizé Cornet le samedi et la défaite logique de Razzano le dimanche. A 20 ans seulement, la jeune française a offert trois points à une équipe de France qui retrouvera l’élite l’année prochaine après quatre d’absence. Invaincue depuis quinze jours, celle qui effectue un geste de planeur pour célébrer ses victoires n’est décidemment pas prête de redescendre de son nuage.

Vos commentaires

<a href="http://vcii.org.uk/">replica handbags United Kingdom</a> very cold, there is some sadness among faint prospect. Handsome man listening to this name, it is called Jing Wen woman wrinkled brow is more powerful, and not her mother did not want to go to the hospital, three years ago, she took her mother traveled six medical developed countries, visited ten several hospitals, but there is no progress in the mother's illness. "Wang Peng, I did not let you follow me one up
[url=http://gojerseysstore.com/]Cheap NHL Jerseys[/url] vegetative state, there are only three years, then he goes close to 'clear rune' level should be able to wake up. Thought of here immediately began exclaimed: "Talisman sell it, the evil, vegetative state, my physical ailments Talisman an effective, two completely healed