-A +A
0
Fed Cup

Brice Richiero - Publié le 22/11/2012

Mauresmo va faire sans Bartoli

Chapô: 

À quelques mois de la rencontre de Fed Cup France-Allemagne, la capitaine des Bleues Amélie Mauresmo sait déjà qu'elle ne pourra pas compter sur la présence de Marion Bartoli. Les deux parties se sont entretenues mais n'ont pas trouvé de terrrain d'entente.

Amélie Mauresmo ne pourra finalement pas compter sur Marion Bartoli en Fed Cup contre l'Allemagne - © Icon Sport
Amélie Mauresmo ne pourra finalement pas compter sur Marion Bartoli en Fed Cup contre l'Allemagne - © Icon Sport

Fraîchement promue capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, Amélie Mauresmo n'est pas parvenue à atteindre son premier objectif, à savoir intégrer Marion Bartoli à l'équipe de France de Fed Cup pour la saison 2013. Déjà absente sous l'ère Nicolas Escudé, Marion Bartoli, de son côté, n'a pas été convaincue s'est donc par les propositions de Mauresmo quant au mode de fonctionnement au sein de l'équipe de France. Néanmoins la communication entre les deux parties s'est apparemment révélée plus décontractée qu'elle ne le fut avec l'ancien capitaine des Bleues. Présente à Roland Garros lors d'une conférence de presse, Amélie Mauresmo s'est donc étendue longuement sur le cas Bartoli dans laquelle il ne semble pas y avoir d'issue. "Son mode de fonctionnement individuel n'est pas compatible avec une rencontre par équipes et elle en est consciente. Mais la communication avec Marion est bonne donc on pourra toujours entrevoir une évolution de la situation si celle-ci est possible. "  

Bartoli ne cèdera pas

Très attachée à la présence de son père et coach Walter à ses côtés, et ce lors de n'importe quelle compétition, Bartoli sera donc la grande absente lors de la rencontre de Fed Cup entre la France et l'Allemagne les 9 et 10 février prochains sur la terre battue de Limoges. Un coup dur pour une équipe qui est déjà en grosse difficulté et qui ne partira absolument pas favorite face à l'armada allemande (Kerber, Georges, Lisicki, Barthel...). Et Mauresmo de préciser " Les entraîneurs ne seront pas admis lors de la semaine précédant les matchs car l'idée est de s'appuyer exclusivement sur le staff France. Aujourd'hui, je dois prendre des positions et faire des choix par rapport à ce poste de capitaine. Donc c'est mon choix de ne pas retenir Marion car nos modes de fonctionnement sont incompatibles.". En attendant, les joueuses et le staff de l'équipe de France sont actuellement en stage hivernal pour une quinzaine de jours à Boulouris, dans le sud de la France. À noter que le groupe a été élargi puisque celui-ci se compose également de quelques jeunes espoirs (Suvrijn) afin de " leur donner des habitudes de travail et de commencer un accompagnement pour construire l'équipe de France de demain, " a expliqué Mauresmo.