-A +A
0
Français

Brice Richiero et Caroline Maes - Publié le 07/05/2013

Gasquet : Adios Madrid !

Chapô: 

Gros couac pour Richard Gasquet qui passe â côté de son match à Madrid, battu par Daniel Gimeno-Traver (7/5 3/6 6/4). Malgré une frayeur physique, Marion Bartoli s'est, elle, qualifiée pour les 1/8ème de finale en s'imposant difficilement (6/4 2/6 6/4) face à l'Espagnole Torro Flor. Ca passe également pour Gilles Simon et Benoît Paire.

Richard Gasquet disparait du tableau de Madrid dès le 2ème tour après sa défaite contre Gimeno-Traver - © DR
Richard Gasquet disparait du tableau de Madrid dès le 2ème tour après sa défaite contre Gimeno-Traver - © DR

L'accroc de 2011 s'est reproduit pour Richard Gasquet. Déjà battu à Madrid il y a deux saisons par Daniel Gimeno-Traver, le Français a de nouveau subi la loi de l'Espagnol dès son entrée en lice (7/5 3/6 6/4). Le Biterrois enregistre donc une deuxième défaite de suite contre un joueur nettement moins bien classé que lui, après celle encaissée à Monte-Carlo face à Fabio Fognini. Très performant et même assez entreprenant sur surface dure, Gasquet a "retrouvé" son manque d'agressivité sur terre battue, évoluant très (trop) loin derrière sa ligne de fond de court et se contentant d'attendre la faute de son adversaire. Néanmoins, le 9ème joueur mondial aurait très bien pu l'emporter ce mardi face au 52ème à l'ATP, menant 5/2 dans le premier set avant de subir une série de cinq jeux perdus consécutivement. Ce scénario était proche de se reproduire dans la manche suivante mais Gasquet parvenait, cette fois-ci, à trouver la clé pour conclure. Au terme d'un troisième set à rebondissements, Gasquet réalisait un dernier jeu de service catastrophique qu'il concédait blanc sur une dernière montée au filet inespérée.

Simon domine Chardy

Déjà tombeur de Julien Benneteau au 1er tour, Gilles Simon a dominé un second compatriote ce mardi en la personne de Jérémy Chardy. Cette fois-ci, le Niçois a su achever le travail en deux sets, malgré de nouvelles sueurs froides dans la deuxième manche alors qu'il menait 5/2. La tête de série n°16 a dû patienter jusqu'au tie-break pour boucler ce 2ème tour en 1h38 (6/4 7/6(5)). De son côté, le Palois a retrouvé quelques couleurs même s'il reste sur un bilan assez inquiétant de sept défaites sur ses neuf derniers matches. Benoît Paire s'était défait un peu plus tôt du qualifié brésilien Joao Souza, 121ème à l'ATP, en deux sets (6/1 7/6(0)) pour s'offrir un 1/16e de finale face au "docteur es" de la terre battue, Rafael Nadal. Après un premier set bouclé en 25 minutes, l'Avignonnais a dû sauver quatre balles de set dans la seconde manche avant de dominer le tie-break et de s'imposer en 1h26 de jeu.

WTA/ Madrid : Bartoli souffre mais passe

Plus de peur que de mal pour Marion Bartoli en cette fin de matinée à Madrid où la Française a eu besoin de trois sets pour venir à bout au deuxième tour de la qualifiée Maria-Teresa Torro-Flor (6/4 2/6 6/4). Performante et agressive en retour, la 14ème joueuse mondiale a empoché la première manche grâce à un break réalisé au 7ème jeu. Mais au deuxième set, la jeune Espagnole (21 ans) s'est montrée plus puissante et a pris l'ascendant. L'image de ce set est celle de la n°1 française allongée sur la terre battue après s'être tordue la cheville droite sur la balle de 5-2 en faveur de son adversaire. Restée prostrée quelques instants, elle a finalement repris le jeu après s'être fait poser un strap, ce qui ne l'a pas empêchée de perdre la manche sur son service 6-2. Walter Bartoli, son père et entraîneur, est alors venu à son chevet pour la remotiver. Coaching payant pour Marion Bartoli qui est rentrée de façon très agressive dans la troisième manche et a mené 5-1. Il a ensuite fallu pas moins de 8 balles de match à la Française pour finalement conclure ce match 6-4 au troisième après 2h18 de jeu. En huitièmes, elle sera opposée à la gagnante du match Azarenka - Makarova.