-A +A
0
Français

Richard Alvear & Alexandre Khaldi - Publié le 28/08/2016

Mladenovic, Garcia et Paire suspendus !

Chapô: 

A cause de leurs attitudes jugées inacceptables durant ces Jeux Olympiques au Brésil à Rio, Kristina Mladenovic (37ème WTA), Caroline Garcia (27ème WTA) et Benoit Paire (34ème ATP) ont été suspendus à titre conservatoire de toute  sélection en quipe de France par le comité Directeur de la FFT, suite à un communiqué diffusé ce dimanche matin. Ceci à la veille du début de l'US Open.

Krsitina Mladenovic, Caroline Garcia et Benoit Paire sont suspendus à titre conservatoire - © DR
Krsitina Mladenovic, Caroline Garcia et Benoit Paire sont suspendus à titre conservatoire - © DR

Kristina Mladenovic (37ème WTA), Caroline Garcia (27ème WTA) et Benoit Paire (34ème ATP) auront sûrement connu mieux comme préparation, à la veille de l'ouverture de l'US Open. En effet, les trois tricolores ont été suspendus à titre conservatiore de toutes sélections en équipe de France par le comité directeur de la FFT, a t-on appris par un communiqué de la FFT diffusé ce dimanche matin. Les joueuses et le joueur sont accusés d'avoir "Bafoué l'institution fédérale et abîmé l'image du tennis" selon ce même communiqué. Pour Mladenovic et Garcia, elles sont mises en cause car elles "ont vivement critiqué leur fédération publiquement après leur défaite en double au premier tour des Jeux Olympiques de Rio". Mladenovic avait, notamment, taxé la FFT "d'incompétence" suite à l'affaire des tenues. Benoit Paire, quant à lui, s'est affranchi "De l'esprit olympique et des règles du groupe France dont il a été exclu pendant ces JO" a précisé la FFT. Ces suspensions sont prises à titre conservatoire en attendant une décision définitive qui sera adoptée le 24 septembre. Si pour Paire cette décision pourrait être entérinée, d'autant plus qu'il n'a jamais mis les pieds en sélection en Coupe Davis et que son comportement durant les JO a été bien plus répréhensible au point d'être exclu, on voit mal en revanche comment, pour Mladenovic et Garcia, cette décision pourrait être confirmée même si une sanction d'une autre nature ne serait pas imméritée. L'équipe de France de Fed Cup va en effet disputer la finale à Strasbourg les 12 et 13 novembre prochains face à la République Tchèque et ces deux joueuses sont les deux pièces maitresses de l'équipe de Mauresmo, aussi bien en simple qu'en double. Une telle décision reviendrait alors à littéralement s'auto- saborder, à la fois sur le plan sportif et sur le plan de la billetterie. Le tennis français aura t-il l'intelligence de s'épargner une énième crise ? Pas sûr par les temps qui courent. A noter enfin, que toutes les aides fédérales seront rétirées aux joueurs concernés.