-A +A
0
Français

Richard Alvear - Publié le 15/03/2020

Vers une fermeture des clubs ?

Après la décision de fermeture des crèches, écoles primaires, secondaires et universités par M. Emmanuel Macron, Président de la Répulique, l'allocution du 1er ministre Edouard Philippe ce samedi soir, décrétant la fermeture des bars, restaurants et autre boites de nuit...(ndlr, décret paru ce dimanche 15 mars au Journal Officiel), dès minuit et jusqu'au 15 avril, en raison de l'extension de la pandémie liée au Covid-19, a immédiatement, ou pas, mis en alerte les clubs tennis sur le territoire français (ndlr, soit environ 8 000 clubs). Ainsi certains, à l'image du Tennis Club de Billancourt-Billancourt (92), qui est le plus grand club de tennis de France (ndlr, plus de 4 000 membres), a décidé ce samedi soir via son conseil d'administration de fermer purement et simplement sur le champ (voir ci-dessous) l'ensemble de ses installations (près de 30 courts sur 2 implantations) destinées à accueillir ses membres pour le tennis loisirs.



Uné décision radicale que d'autres clubs, comme le Tennis Club de Marseille (13), le clup huppé de la cité phocééenne, n'ont pas (encore) pris, comme l'explique Nathalie, la responsable du club, ce dimanche matin : "Le club est ouvert comme chaque jour et les membres peuvent venir jouer sans problème. Du reste, ce samedi, le club était plein à croire que les gens avaient fui les commerces et les centres commerciaux. Maintenant on va voir, je vais faire un point avec ma présidente en fin de matinée". Il faut dire qu'un certain flou continue de régner, alimenter par la tenue du 1er tour des municipales ce dimanche d'une part et le décret lui- même qui stipule "que seuls les établissements sportifs couverts" doivent être fermés. En clair, les infrastructures extérieures, pour peu qu'il y ait moins de 100 personnes, sont donc théoriquement accessibles. 
Du côté de la FFT, aucune instruction n'a (encore) été donnée pour le moment, ni sur leur site web (inaccessible ce dimanche matin), ni sur leurs réseaux sociaux si ce n'est "qu'il appartient à chaque Président de club de renforcer les mesures préconisées par le COMEX de la FFT (ndlr, arrêt des compétitions individuelles et matchs par équipes*) pour tenir compte des spécificités de son club ou de son site (...) Le principe est qu'il faut prévenir de façon responsable la diffusion de l'épidémie". Logiquement, et a fortiori si la pandémie venait à s'étendre dans les prochains jours, il est fort à parier que beaucoup de clubs vont fermer leurs portes. En attendant, si vous êtes amenés à jouer en loisirs, voici quelques conseils de bons sens pour préserver sa santé et celle des autres :

- Ne pas se serrer la main/ ne pas s'embrasser pour se saluer
- Ne pas s'approcher à moins d'un mètre de son partenaire de jeu
- Ne pas s'assoir sur le même banc que son partenaire de jeu
- Ne pas pratiquer le double
- Ne pas boire à la même bouteille
- Ne pas s'essuyer avec la même serviette
- Se laver les mains avec du savon (30 sec. mini) et s'essuyer avec du papier à usage unique/ ou utiliser une solution hydro-alcoolique
- Ne pas essuyer sa sueur avec la balle

Bon tennis, si vous jouez et préservez-vous !

 

*: "En raison du Covid-19, le Comité exécutif de la Fédération Française de Tennis a ordonné ce vendredi matin la suspension immédiate de l'ensemble des compétitions individuelles et par équipes, dans toutes les Ligues, les Comités et les Clubs, sur l'ensemble du territoire. D'autre part, les divers rassemblements, les entraînements collectifs et écoles de tennis sont interrompues à partir de ce vendredi 13 mars, jusqu'à nouvel ordre".