-A +A
3
ITF Femmes

Par Laura Thorpe, joueuse de tennis professionnelle - Publié le 02/04/2013

Les coulisses du circuit

Chapô: 

La Française Laura Thorpe est joueuse de tennis professionnelle, classée à la 336ème place en simple (ex: 161ème en 2011) et 103ème en double. Elle effectue actuellement une tournée au Mexique. D'abord engagée au tournoi WTA de Monterrey puis à l'ITF de Poza Rica, elle nous a fait parvenir ces petits billets pour nous raconter sa vie sur le circuit.

Laura Thorpe est âgée de 25 ans et va tenter cette saison de remonter au classement WTA - © DR
Laura Thorpe est âgée de 25 ans et va tenter cette saison de remonter au classement WTA - © DR
  • Samedi 13 avril 2013, 0h11 du matin : "Enfer Poza Ricain, épuisement général"

"Epuisée physiquement, dévastée par cette chaleur étouffante, épuisée de respirer ces mêmes odeurs de renfermé, de gaz et d'égouts, épuisée de voir ce club delabré, cette ville sale et traîne-misère. Aujourd'hui mes mots ne sont pas doux, je suis à bout. Match infernal contre" Cohen et ses ronds" (Ndlr: Laura a été battu en 1/8ème en deux sets par l'Américaine Julia Cohen, 124ème mondiale) on ne parle plus de match de tennis mais de match de survie. Le thermomètre annonçait 36 degrés, feels like 41 degrés. Je vous traduis en dialecte tennistique : avec le soleil et l'humidité, puis en jouant, et puis contre "Cohen et ses ronds" ça fait  50 ! Une belle équation qui mathématiquement donne le résultat d'un gros malaise. De la pure folie.

J'ai dit que je ne vous épargnerai pas mes mots un peu sévères mais il s'agit d'une chronique, donc réaliste et non une présentation embellie du Mexique. La lenteur sous tous ses aspects, lenteur d'esprit, lenteur physique, certainement justifiée par cette chaleur pesante. L'excès de masse graisseuse généralisée, dû à l'inactivité physique mais aussi à leur cuisine bien riche, un immense monde tout à eux et bien surprenant car le saviez vous : tacos, quesadillas, gringas, boccoles, estrujadas, molotes, tamales, empanadas etc...Tout est cuisiné a base de tortilla de mais, c'est juste la forme qui diffère ! Sans oubliez la cerveza (ndlr : bière)  avec une grosse touche de chile, sel, citron et de maggi, soja...et la fameuse surprise des bonbons au chile au ciné ! Vraiment drôle de papilles ces Mexicains...

Et voila ces dernières 48 heures passent comme des siècles, dans l'impatiente attente de mon vol de retour. Ce retour au bercail jamais autant désiré. Ma France jamais tant aimée. Adieu odeurs fétides, adieu "trou riche (ndlr : traduction littérale de Poza Rica, lieu du tournoi)".

A très bientôt ma terre battue rouge européenne !!!

PS: je promets d 'être plus enthousiaste la prochaine fois !" A suivre

 
 

 

  • Mardi 9 avril 2013, 3h15 du matin : "Back to reality, from Monterrey to Poza Rica (25 000$)"

 

"Pour info, Poza Rica, est à l'est du Mexique. Poza como "pozo" qui signifie "cuve "ou "trou","rica" ="riche",donc un "trou riche", ah ah sacré humour mexicain...J'ai du me tromper sur mes plans, le voyage ne fut en rien "finger in the nose" mais plutôt " boules Quies dans les oreilles"...Mini nuit blanche avec 2 vols dont le premier prévu à 5h du mat; Les heures de sommeil se comptent sur les doigts d'une moitié de main...

Bref un samedi sonné, (je vous omets les détails de l'entraînement..), dodo gigantesque de jour obligé, ça y est me voici calée pour l'Australie, double jet lag! Bien sûr mon premier match fut prévu ce matin première heure à 10h. Lever 7h, et avec le changement d'heure ça fait 6h ! Et BAM triple jet lag...Et oui merci merci j'ai gagné mon match hihi ! (ndlr : Laura a remporté son 1er tour de 1/16ème de finale contre la qualifiée Américaine, Blair Shankle, 844ème à la WTA)

Je ne vais pas vous cacher que je fus déconcertée voire un peu effrayée à mon arrivée à Poza Rica, après Monterrey la ville la plus riche du pays, je parierais que celle-ci est l'une des plus pauvres...Malgré cela, comment expliquer que les Mexicains sont les plus heureux au monde (après la Colombie ?). Leur bonté je dirais. Etre accueillie si généreusement par cette famille, et entendre la petite de 4 ans (voir photo ci- dessous) t'appeler "hermana", ça n' a pas de prix. Un vrai voyage spirituel !

Saludos depuis mon hamac;-)" A suivre

 

 
  • Vendredi 5 avril 2013, 19h59 : "Hola Amigos !!!"

"Et voilà le tournoi de Monterrey se termine pour moi avec une victoire en double avec Julia Glushko (ndlr : joueuse Israélienne d'origine Ukrainienne, 159ème mondiale). Ce n'est jamais évident de jouer contre le Mexique tout entier (ndlr : L. Thorpe et sa partenaire de double ont joué contre une paire mexicaine au 1er tour) : tribunes bondées hurlant "Mexico, Mexico". Dans ce cas là ,contentons nous de danser sur ces jolies notes musicales en imaginant que ces cris sont pour nous...9 jours de tennis consecutifs, non stop, une petite pause piscine s'impose derrière le brouhaha du court central (voir photo ci-dessous) : kids day, les basses à fond. Chaque pas dans ce club est un délice pour les oreilles, chaque stand a sa sonore perso, silence interdit !!! Monterrey party village. Demain jour redoutable, jour de voyage...Ces attentes interminables, ces sprints à froid à la sortie de l'avion, ces traversées de terminal en terminal écrasée par les sacs, et je garde le meilleur pour la fin: ce sentiment unique mélangé d'angoisse et de grande solitude lorsqu'aucun de tes sacs n'arrive.Tu es juste à l'autre bout du monde avec une culotte et une brassière à laver tous les jours ! Merci à la grande copine save my world pour me prêter TOUT ! (petite dedicace à ma dernière tournée sud- Américaine). Mais restons positif, demain le périple est "finger in the nose" mais n'oublions pas d'enregistrer les raquettes car à Mexico City, elles sont considérées comme armes dangereuses...et confisquées au filtre !

Que tengan un buen dia senoras y senores" (ndlr : bonne journée à tous) A suivre

 

 

 

  • Mardi 2 avril 2013, 18h55 : "Petites salutations depuis Monterrey"

"Après un match sacrément rageant face a la tête de série 4,Mrdeza, perdu en menant 6/0...Me voici impatiente d'attaquer le double ! Petite attente de 4 jours qui se résume a des occupations très rebarbatives: la soirée des joueurs Harlem Shake "obligé" (à voir sur youtube "Harlem Shake Monterrey"), invitation pour un massage dans un spa, invitation dans des diners gourmets dans la ville la plus riche du pays. Le tout transportée à bord de supers 4X4 GMC YUKON...Et non détrompez vous Monterrey n'est pas si dangereux qu'on peut le dire...Enfin dans notre monde surréaliste qu'est le tennis !
Petits plaisirs bien merités, il faut bien s 'occuper entre les entraînements ! Merci pour cette organisation unique. Etre traitée de la sorte nous changent des tournois mixtes ou les Rois dominent les Reines...Mais malgré cela on enlevera jamais tout le charme d'un bon tournoi mixte: petite dedicace à Acapulco;-)
Un gros bisou du Mexique" A suivre

  

Vos commentaires

Sympa.
sympa on en redemande
http://www.parkshoredevelopment.com/faq.asp