-A +A
0
Masters ATP

Sophie Rosales - Publié le 14/11/2014

Djokovic conserve sa place de N°1 Mondial

Chapô: 

Comme en finale de l'ATP 500 de Pékin (6/0 6/2), Novak Djokovic a de nouveau expédié Tomas Berdych pour le compte du 3ème match de la poule A du Masters de Londres ce vendredi. Le Serbe l'a emporté très facilement en deux petits sets (6/2 6/2), termine leader de son groupe et sera bien sûr en demi-finale ce samedi. En outre Djokovic est désormais assuré de terminer la saison à la place de N°1 mondial.

Novak Djokovic a de nouveau été intouchable ce vendredi face à Tomas Berdych - © DR
Novak Djokovic a de nouveau été intouchable ce vendredi face à Tomas Berdych - © DR

Le suspense de ce 3ème match de la Poule A du Masters de Londres entre Novak Djokovic (N°1 mondial) et Tomas Berdych tenait moins dans l'issue inéluctable de la partie que dans le fait de savoir si le Serbe allait trembler un peu à la perspective de devoir impérativement l'emporter pour conserver sa place de N°1 mondial. Pour le suspense, c'est clair, on repassera. En effet le Serbe n'a connu strictement aucun problème ce vendredi après-midi dans une O2 Arena anesthésiée et a de nouveau été intouchable. Le protégé de Boris Becker l'a en effet emporté en deux petits sets (6/2 6/2) face au Tchèque Tomas Berdych (7ème ATP), qui pour le coup a plus joué le rôle de sparring partner de luxe qu'autre chose. Du coup Djokovic termine bien sûr leader de son groupe et jouera les 1/2 finales ce samedi face au Japonais Kei Nishikori. Et surtout, principale information de la journée, "Nole" est désormais assuré de terminer à la place de N°1 mondial à la fin de la saison, quel que soit le résultat final dans cette compétition de son très brillant challenger, Roger Federer (N°2).

Des demies qui s'annoncent grandioses

A la fin de son match, le N°1 mondial a d'ailleurs été récompensé d'une grosse coupe pour sa place de N°1 en présence de John Mc Enroe, Boris Becker et Mats Wilander, entre autres, tous anciens number one. En ce qui concerne le match en lui même entre le Serbe et le Tchèque, comme trop souvent durant ce Masters jusqu'à maintenant, ce fut morne plaine. Aucun suspense du début jusqu'à la fin entre ce qui paraissait être un match entre un adulte et un junior. Pas de plan B chez Berdych, une impuissance lancinante, une issue quasi programmée à l'avance et au total un match assez ennuyeux et complètement déséquilibré. Heureusement les demi-finales arrivent à grands pas dès ce samedi. Si la logique est respectée on aura donc droit un Djokovic/ Nishikori (à coup sûr) et, (très probablement), à un Federer/ Wawrinka, histoire que les deux Helvètes révisent leurs gammes l'un contre l'autre à moins de 10 jours de la finale de la Coupe Davis. On en salive d'avance.