-A +A
0
Masters ATP

Sophie Rosales - Publié le 10/11/2014

Djokovic et Wawrinka en démonstration

Chapô: 

Le démarrage de la Poule A a tourné court ce lundi au Masters de Londres. Le N°1 mondial Novak Djokovic, grand favori de ce Masters, et le Suisse Stan Wawrinka se sont en effet tous deux imposés en moins d'une heure de jeu et sur un score identique (6/1 6/1). Ils se sont baladés respectivement face à Marin Cilic et Tomas Berdych qui ont été méconnaissables.

Novak Djokovic a réalisé un excellent début de Masters ce lundi en étrillant Marin Cilic  -  © DR
Novak Djokovic a réalisé un excellent début de Masters ce lundi en étrillant Marin Cilic - © DR

Stanislas Wawrinka (4ème ATP) l'avait emporté dans l'après-midi face à Tomas Berdych (7ème mondial) en 58 minutes. Et bien Novak Djokovic (N°1 mondial) a fait encore mieux en l'emportant en...56 minutes ce lundi soir face au pauvre Marin Cilic (9ème ATP) qui découvrait pour la première fois le Masters. Le Baptême a donc été douloureux pour le Croate qui, comme Berdych un peu plus tôt, n'a été que l'ombre de lui même et en tous cas très loin du Cilic vainqueur de l'US Open en septembre dernier. Le Serbe l'a très aisément emporté pour son premier match dans cette poule A en administrant une petite fessée au protégé de Goran Ivanisevic en deux sets secs (6/1 6/1). Il n'y aura eu de match que dans les deux premiers jeux du premier set où Cilic a remporté son seul jeu de service de la soirée ! Il faut dire qu'avec un famélique 54% en premières balles et 22 fautes directes, le Croate a donné la baton pour se faire battre face à un Djoko chirurgical qui a tout nettement mieux fait et en clair a survolé un match dénué de tout suspense au grand dam du public venu nombreux. Le Serbe, qui n'a pu se jauger ce lundi, prend donc la tête du groupe en compagnie de Stan Wawrinka et a parfaitement lancé son tournoi, dont il est le grand favori.

Wawrinka a démarré fort

58 minutes ! C'est le temps exact de la "correction" qu'a reçue Tomas Berdych (7ème mondial) ce lundi pour son entrée en lice dans le tournoi. C'est simple le Tchèque a, comme cilic, été inexistant dans l'enceinte de l'O2 Arena, littéralement laminé par un excellent Stanislas Wawrinka (4ème ATP) qui s'est imposé on ne peut plus facilement en deux toutes petites manches (6/1 6/1) pour le compte de cette poule A. Auteur de 20 fautes directes et de seulement 4 petits points gagnants, Berdych a réalisé un non match. Etait- il malade ou blessé ? C'est possible. Et il le dira ou pas en conférence de presse. Toujours est-il que cette défaite a dû  lui rappeler l'humilation qu'il a subie face à Novak Djokovic il y a quelques semaines de cela en finale du tournoi de Pékin où il avait été battu quasiment de la même manière (0/6 2/6). Décidément.

Une leçon d'intelligence de jeu

A l'inverse le Lausannois, en très petite forme ces derniers mois, a réalisé un match sérieux et intelligent avec beaucoup de variations, grâce à son revers chipé, et d'accélérations. Deux breaks d'entrée de sets (nb : à 1/1 dans la seconde manche, après un jeu de 10 min.) auront permis au Suisse à se mettre sur la bonne rampe de lancement. Il a ensuite déroulé en servant bien et en s'aidant parfaitement de son superbe revers croisé-punché, chipé ou long de ligne accéléré pour finir le travail. De la belle ouvrage, qui ne va guère rassurer le clan Français qui démarreg son stage de préparation de finale de Coupe Davis à Bordeaux. Wawrinka va néanmoins devoir confirmer à son prochain match. Mais pour l'instant il prend la tête de cette poule A, en compagnie de Novak Djokovic.