-A +A
1
Masters ATP

Brice Richiero - Publié le 07/11/2012

Tsonga va devoir tout donner

Chapô: 

Ce mercredi, Jo-Wilfried Tsonga affronte Tomas Berdych pour son deuxième match au Masters de Londres. Battu par Novak Djokovic en ouverture, le Français n'a presque plus le choix et devra absolument l'emporter pour garder ses chances de qualification en demies.

Jo-WIlfried Tsonga, dos au mur avant de rencontrer Tomas Berdych - © Icon Sport
Jo-WIlfried Tsonga, dos au mur avant de rencontrer Tomas Berdych - © Icon Sport

À partir de 20h45, Jo-Wilfried Tsonga jouera presque sa survie dans ce Masters de Londres. Avec une défaite au compteur en ouverture contre Novak Djokovic, le Français va tenter de se rattraper face au Tchèque Tomas Berdych qui a été, lui aussi, battu par Andy Murray lundi. En cas de défaite, les deux hommes pourraient quasiment dire adieu aux demi-finales même s'il leur restera encore une infime chance de poursuivre l'aventure. L'avantage psychologique sera incontestablement dans le camp de Berdych qui reste sur deux succès récents face au Manceau. Tout d'abord en quarts de finale à Shanghai puis en finale à Stockholm au cours du mois d'octobre. Sur les quatre confrontations, Tsonga n'a réussi à l'emporter qu'une fois sur le 6ème joueur mondial. Mais cette seule victoire a été enregistrée au Masters 2011, comme un signe positif pour le Tricolore.

Réalisme et lucidité seront demandés

Sur le plan personnel, Tsonga s'est un peu rassuré face à Djokovic il y a deux jours alors qu'il semblait sur une phase descendante depuis quelques semaines. Mais hélas, une nouvelle fois, Tsonga a manqué de réalisme sur ses occasions de break et parfois a commis des choix inadéquats. Ce soir, le Français ne va devoir se poser trop de questions, lacher les chevaux mais de manière cohérente. Il ne devra pas se louper dans une rencontre qui devrait encore se jouer à couteaux tirés. Une des clés va être sa capacité à concrétiser ses moments forts et à diminuer considérablement son total de fautes directes. Son pêché mignon, si l'on peut dire. La problématique est sensiblement différente pour le Tchèque qui, lui, est plutôt critiqué pour son manque d'agressivité et de variation au cours de match. Les organismes étant profondément entamés de chaque côté, le mental et la lucidité joueront également un rôle déterminant.

Vos commentaires

"En cas de défaite, les deux hommes pourraient quasiment dire adieu aux demi-finales même s'il leur restera encore une infime chance de poursuivre l'aventure." En cas de défaite de Tsonga ? Si c'est ce scénario, alors Berdych en sera au même point que Murray, avec une victoire et une défaite (voire devant Murray s'il bat Tsonga en 2 sets)... Si Tsonga gagne ce match par contre, c'est Berdych qui sera mal parti ! Le Français devra soigner ses retours, notamment en revers s'il veut se donner une chance, à mon avis. Quant au Tchèque, je le vois favori. (au passage je ne comprends pas cette phrase "le Tchèque qui, lui, est plutôt critiqué pour son manque d'agressivité et de variation au cours de match.")