-A +A
0
Open d'Australie

Caroline Maes ; Jérémie Pavlovic - Publié le 16/01/2014

Monfils file vers Nadal

Chapô: 

Gael Monfils s'est qualifié ce jeudi matin pour le troisième tour de l'Open d'Australie. Solide, il a dominé en trois manches Jack Sock, et défiera Rafael nadal pour une place en huitièmes. Jo-Wilfried Tsonga n'a lui pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour rallier le troisième tour, jamais été inquiété par le qualifié brésilien Thomaz Bellucci, qu'il a battu 7/6(6) 6/4 6/4. Ca passe également pour Gilles Simon, au terme d'un combat de 5 sets contre Marin Cilic (4/6 7/6(3) 6/7(5) 6/1 6/2), tout comme Benoit Paire face à Nick Kyrgios (6/7(5) 6/7(5) 6/4 6/2 6/2). Stéphane Robert se qualifie aussi difficilement face à Michal Przysiezny  (7/6(3) 6/1 6/7(3) 6/1).

Du très bon Gaël Monfils, une nouvelle fois, lors du deuxième tour à Melbourne face à Sock - © DR
Du très bon Gaël Monfils, une nouvelle fois, lors du deuxième tour à Melbourne face à Sock - © DR

Calme et appliqué, Gael Monfils a rejoint ce jeudi matin le troisième tour de l'Open d'Australie. Il a dominé le jeune Américain Jack Sock en trois manches (7/6(2) 7/5 6/2) au terme d'une rencontre où il aura su être lucide dans les moments importants, notamment à la fin du second set lorsqu'il a été rejoint à 5-5 après avoir servi pour le gain de la manche. Précis au service, très vif dans ses déplacements, le Parisien confirme la bonne impression laissée à Doha ou il ne s'était incliné qu'en finale face à Rafael Nadal. Rafael Nadal, justement, qu'il retrouvera au tour suivant. Avec à peine plus de deux heures passées sur le court face à l'Américain, Monfils sera en tout cas parfaitement frais pour défier l'ogre Espagnol.

Tsonga éteint Bellucci

Dans la chaleur accablante de Melbourne, Jo-Wilfried Tsonga a réussi un match plein pour se défaire de Thomaz Bellucci (7/6(6) 6/4 6/4). Le Manceau, jamais vraiment inquiété par son adversaire, s'est pourtant compliqué la tâche au premier set, après avoir menén 4/1. Mais l'essentiel est fait pour le Manceau, bien en jambes et notamment intraitable sur ses engagements, qui se qualifie après 2h15 de jeu, dans un état de fraîcheur impresionnant. Sans avoir donc trop puisé dans ses réserve, il retrouvera au troisième tour Gilles Simon, tombeur Marin Cilic, pour une place en huitième.

Simon, ce marathonien

Gilles Simon, habitué des matchs marathon, s'est en effet arraché pour aller chercher sa qualification pour le troisième tour. Le Français est venu à bout du Croate Marin Cilic au terme d'un énorme combat de cinq sets (4/6 7/6(3) 6/7(5) 6/1 6/2). Après son incroyable retour face à Daniel Brands au premier tour (ndlr : Simon s'était imposé sur le score de 6/7(4) 6/4 3/6 6/3 16/14), le Niçois, toujours handicapé par sa cheville, réitère donc l'exploit. Il aura fort à faire face à Jo-Wilfried Tsonga au prochain tour, le Manceau s'étant, au contraire, bien économisé physiquement.

Benoit Paire renversant

Benoit Paire a également signé une incroyable performance face au jeune espoir australien Nick Kyrgios ! Mené deux sets à rien par le local, l'Avignonnais est parvenu à inverser la situation pour finalement s'imposer en cinq sets (6/7(5) 6/7(5) 6/4 6/2 6/2). Cela pourrait constituer un match fondateur pour le Français, habitué à lâcher prise et souvent fragile mentalement, mais qui, cette fois-ci, s'est accroché de façon remarquable. Au prochain tour, il affrontera Roberto Bautista Agut, tombeur surprise de Juan Martin Del Potro.

Ca passe pour Robert !

Un autre Français à avoir brillé ce jeudi sur les courts Australiens : Stéphane Robert. Le tricolore, 119ème ATP, s'est en effet imposé en quatre sets (7/6(3) 6/1 6/7(3) 6/1) face à Michal Przysiezny, 64ème joueur mondial, après une interruption à cause des orages. Robert affrontera au prochain tour soit Martin Klizan, qui a sorti Blaz Rola. Auatnt dire un tour tout à fait jouable.

Millot courageux mais impuissant

Il aura été vaillant, mais  Vincent Millot, issu des qualifications, a dû s'incliner face à Andy Murray. Après la perte des deux premiers sets, le Français est tout de même parvenu à se détacher dans la troisième manche (5-1), avant de craquer et d'être finalement repris logiquement par la tête de série n°4 (6/2 6/2 7/5). Le 267ème joueur mondial n'aura pourtant pas à rougir de son match, face à un advesaire simplement plus fort que lui., Murray retrouvera  au prochain tour Feliciano Lopez, tombeur de Michael Berrer.