-A +A
0
Open d'Australie

Jérémie Pavlovic ; Caroline Maes - Publié le 18/01/2014

Tsonga écarte Simon

Chapô: 

Ce samedi, Jo-Wilfried Tsonga a fait respecter la logique à l'Open d'Australie, en obtenant son ticket pour les huitièmes de finale aux dépens de son compatriote Gilles Simon, qu'il a dominé en trois sets (7/6(4) 6/4 6/2). C'est maintenant Roger Federer qui se dresse sur sa route. Stéphane Robert poursuit, quant à lui, son beau parcours, puisque le lucky loser français a dominé Martin Klizan (6/0 7/6(2) 6/4) et affrontera Andy Murray, tombeur de Feliciano Lopez, pour une place en quarts. C'est en revanche terminé pour Benoît Paire, surclassé par Roberto Bautista-Agut (2/6 1/6 4/6).

Jo-Wilfried Tsonga a dominé ce samedi au troisième tour de l'Open d'Australie son compatriote Gilles Simon - © DR
Jo-Wilfried Tsonga a dominé ce samedi au troisième tour de l'Open d'Australie son compatriote Gilles Simon - © DR

Ce samedi, au troisième tour de l'Open d'Australie, Jo-Wilfried Tsonga a tenu son rang face à Gilles Simon. Dans un premier set accroché, le Manceau s'est montré plus réaliste dans le tie-break et remporte la première manche 7/6(5). Dans la foulée, il fait le break dès l'entame de la seconde manche, qu'il remporte 6/4 après avoir fait la course en tête tout du long. Ensuite, le 10ème joueur mondial déroule dans la troisième manche, pour s'imposer finalement en trois sets (7/6(4) 6/4 6/2), en tout logique. Tsonga a pu profiter de sa fraîcheur physique, lui qui n'avait jusque là passé que 4 heures sur le court, contre 8h30 pour le Niçois. Plus puissant et un ton au-dessus de Gilles Simon ce samedi (17 aces contre 7, 40 coups gagnants contre 21), "Jo" aura fort à faire au prochain tour, face à Roger Federer, tombeur un peu plus tôt de Teymuraz Gabashvili.

La belle aventure de Robert continue

Un peu plus tôt, Stéphane Robert a été le premier Français à se qualifier pour les huitièmes de finale à l'Open d'Australie cette année. Le joueur de Montargis a dominé ce samedi au troisième tour le Slovaque Martin Klizan en 1h45 de jeu (6/0 7/6(2) 6/4) et s'est qualifié pour la première fois de sa carrière pour une deuxième semaine en Grand Chelem. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le 119ème joueur mondial, qui a intégré le tableau principal grâce au forfait de dernière minute de Philipp Kohlschreiber, a su profiter d'un tableau ouvert et saisir sa chance. Sa victoire au troisième tour n'est en tout cas pas le fait du hasard, tant le Français a dominé le 106ème joueur mondial dans tous les compartiments du jeu. En huitième se profile un défi autrement plus difficile face à la tête de série n°4 Andy Murray ou au gaucher espagnol Feliciano Lopez.

Paire n'a rien pu faire

Benoît Paire avait prévenu avant son match du troisième tour que Roberto Bautista-Agut ne lui réussissait pas, l'Espagnol menant 4-0 dans leurs confrontations, tournois Challenger compris. La tendance s'est confirmée ce samedi. L'Avignonnais a commis beaucoup trop de fautes (59 au total) pour inquiéter le tombeur de Juan Martin Del Potro au tour précédent et s'est incliné en trois manches (2/6 1/6 4/6). Fatigué sans doute encore de son match marathon face à Nick Kyrgios au deuxième tour, le protégé de Lionel Zimbler a fait appel au kiné en fin de deuxième manche et n'a jamais semblé au mieux physiquement. Malgré cela, il a réussi à combattre sa frustration pour remonter de 5/1 à 5/4 dans le troisième set. Haranguant le public, il semblait en mesure d'inverser la tendance, Roberto Bautista-Agut commençant de son côté à montrer des signes de nervosité. Mais au final, grâce à deux fautes directes en coup droit de l'Avignonnais, le 62ème joueur mondial parvenait à boucler la rencontre 6/4 et à se qualifier pour les huitièmes de finale où il affrontera Grigor Dimitrov.