-A +A
0
Open d'Australie

Matthieu Valletoux - Publié le 26/01/2020

1er 1/4 en majeur pour Jabeur et Kenin

Chapô: 

Ons Jabeur (77ème WTA) a créé la sensation ce dimanche à l'Open d'Australie en éliminant Qiang Wang (29ème WTA), tombeuse de Serena Williams au tour précédent, en 2 manches. La Tunisienne retrouvera Sofia Kenin (14ème WTA) mardi pour ce qui sera le premier 1/4 des deux joueuses en Grand Chelem.

Ons Jabeur s'est hissée pour la première fois en 1/4 d'un Grand Chelem en battant la Chinoise Qiang Wang à Melbourne ce dimanche - © DR
Ons Jabeur s'est hissée pour la première fois en 1/4 d'un Grand Chelem en battant la Chinoise Qiang Wang à Melbourne ce dimanche - © DR

Ons Jabeur (77ème WTA) n'en finit plus d'étonner. Déjà auteure d'un parcours remarquable (ndlr : elle a successivement éliminé Konta, Garcia et Wozniacki), la Tunisienne a battu Qiang Wang (29ème WTA) en deux sets (7/6[4] 6/1) ce dimanche à l'Open d'Australie à la surprise générale. Peut-être émoussée par son combat au tour précédent face à Serena Williams (9ème WTA), la Chinoise, trop défensive, n'a jamais paru en mesure de pouvoir inquiéter son adversaire durant cette rencontre. En 1/4, Ons Jabeur (77ème WTA) va retrouver Sofia Kenin (14ème WTA) qui s'est qualifiée aux dépens de la jeune Cori Gauff (69ème WTA) un peu plus tôt.

Kenin éteint Gauff

Après Wimbledon l'année passée (ndlr : elle s'était inclinée sèchement 6/3 6/3 face à Simona Halep), Cori Gauff (69ème WTA) bloque à nouveau au stade des 1/8èmes en Grand Chelem. Ce dimanche à Melbourne, le prodige américain (15 ans), qui avait fait chuter la tenante du titre Naomi Osaka (4ème WTA) au tour précédent, s'est inclinée en trois sets (6/7[5] 6/3 6/0) face à sa compatriote Sofia Kenin (14ème WTA). Plus régulière que sa jeune adversaire, Sofia Kenin (14ème WTA) a profité des trop nombreuses erreurs de son adversaire (ndlr : 48 fautes directes !) pour se qualifier en quarts de finale pour la première fois de sa carrière. La native de Moscou retrouvera la Tunisienne Ons Jabeur (77ème WTA), qui a poursuivi son étonnant parcours (ndlr : elle a éliminé successivement Konta, Garcia et Wozkiacki) en éliminant la solide chinoise Qiang Wang (29ème WTA).