-A +A
0
Open d'Australie

Richard Alvear - Publié le 30/01/2020

8ème finale à Melbourne pour Djokovic !

Chapô: 

Un implacable et très réaliste Novak Djokovic (2ème ATP) s'est logiquement qualifié pour sa 8ème finale à l'Open d'Australie, ce jeudi. Pour cela, le Serbe a dominé un Roger Federer (3ème ATP), diminué physiquement et qui s'est bien battu pendant un gros et et demi, en 3 sets (7/6(1) 6/4 6/3). En finale, le N°2 mondial va affronter le vainqueur de Thiem/ A. Zverev.

Novak Djokovic s'est qualifié ce jeudi pour sa 8ème finale à Melbourne - © DR
Novak Djokovic s'est qualifié ce jeudi pour sa 8ème finale à Melbourne - © DR

Il n'y a pas eu de nouveau miracle pour Roger Federer (3ème ATP) ce jeudi matin en 1/2 finales de l'Open d'Australie. Le Suisse, manifestement pas à 100% sur le plan physique, s'est en effet incliné logiquement en 3 sets (6/7(1) 4/6 3/6) face à un Novak Djokovic (2ème ATP), trop fort. Pourtant l'ex-N°1 mondial a montré de très belles choses tout au long du match, et notamment lors de la première manche qu'il aurait dû remporter. Mais le titulaire de 16 titres en Grand Chelem est revenu petit à petit dans le match, en serrant encore plus le jeu et en profitant d'une panne de 1ères balles du Suisse pour finalement boucler ce premier set crucial. Il s'agit donc de la 8ème finale à Melbourne pour Djokovic, qui s'y sent comme un poisson dans l'eau, et, surtout, qui n'y a jamais perdu en finale. En finale justement, il affrontera un des membres de la NextGen. Il s'agira soit de Dominic Thiem ou d'Alexander Zverev. Dans tous les cas, il partira largera favori de ce match.

Federer rate le coche dans le 1er set

Très en jambes dès l'entame, le Suisse avait pourtant parfaitement débuté le match en chipant les deux premiers jeux de service de son adversaire pour mener dès lors 4/1. Mieux même, face à un Djokovic manifestement pas au mieux, il bénéficiait de 3 balles de break (0/40) pour mener 5/1, service à suivre. Deux d'entre elles bien sauvées par Djoko et une accélaration de coup droit assez facile de Federer dans le filet permettaient finalement au Serbe de sauver l'essentiel. Bien lui en prenait car il breakait blanc le Suisse à la suite (4/5) pour ensuite recoller à 5/5 et enfin de survoler le tie-break 7 points à 1. Malgré 26 winners, contre seulement 10 au 2ème mondial, le Bâlois perdait donc cette première manche cruciale pour lui, ce qui lui faisait très mal. Dans le seconde manche, le Maestro tenait jusqu'à 4/5 mais, une nouvelle fois, il enchaînait avec un mauvais jeu de service et perdait dès lors toutes ses illusions. Le Suisse baissant d'intensité physiquement au fur et à mesure, Djkovic en profitait pour conclure l'affaire sans coup férir (6/3), sur son service. Sans savoir particulièrement brillé, le Serbe, une nouvelle fois "clinique", pouvait dès lors savourer, mais sans effusions, cette accession à une 8ème finale à Merbourne. Il faut dire que le travail n'est pas encore terminé pour celui qui n'a encore perdu aucun match cette saison.