-A +A
0
Open d'Australie

Lourenço Christophe - Publié le 22/01/2014

FEDERER DE RETOUR AUX AFFAIRES !

Chapô: 

En quart de finale de l'Open d'Australie ce mercredi, Roger Federer a montré de nouveau toute la maestria qui a fait sa légende pour venir à bout d'un Andy Murray très accrocheur. Le Suisse se qualifie donc pour le dernier carré en quatre sets (6/3 6/4 6/7(6) 6/4) et retrouvera le numéro un mondial Rafael Nadal pour une finale avant l'heure.

Un Roger Federer de gala est venu à bout d'Andy Murray pour retrouver Rafael Nadal en demies - © DR
Un Roger Federer de gala est venu à bout d'Andy Murray pour retrouver Rafael Nadal en demies - © DR

Impressionant depuis le début de cet Open d'Australie et notamment en huitièmes de finale contre un Jo- Wilfried Tsonga impuissant face à son niveau de jeu déployé, Roger Federer semble être revenu à son meilleur et sa performance de haute volée (la seconde de suite et la 2ème victoire sur un Top 10) face à Andy Murray ne fait qu'appuyer cette supposition. En effet, en quart de finale, le Suisse est logiquement venu à bout du Britannique en quatres sets (6/3 6/4 6/7(6) 6/4) et 3h20 de très beau tennis. Le Bâlois a ainsi pris sa revanche sur l'Ecossais qui l'avait éliminé la saison dernière aux portes de la finale. Au prochain tour, le N°6 mondial retouvera son meilleur ennemi, mais néanmoiins ami, Rafael Nadal en demies, pour l'un des clasicos du tennis. On en salive d'avance. 

Un Federer en total contrôle

L'entame de la rencontre est à sens unique en faveur du Suisse. S'appuyant sur un gros service (80% de 1ère balle dans le set), Roger Federer est agressif à souhait, comme face à Tsonga, et quasi parfait au filet avec un 13/ 15. Le fameux "effet Edberg" ? Possible. Quoi qu'il en soit, Andy Murray est étouffé et ne voit pas le jour. Un break suffit au titulaire de 17 titres en grand chelem pour conclure cette première manche 6-3 en tout juste 31 minutes. Federer is back semble t-il ! Le second set voit le léger réveil du Britannique mais Federer est bien trop fort. Pire, la nervosité et la frustations apparentes de l'Ecossais offrent deux balles de break que le Suisse ne s'est pas fait prier pour concrétiser. Le N°6 gère alors tranquillement le reste de la manche pour la conclure en 48 minutes (6/4). La rencontre semble déjà plier avant même de jouer le troisième set.

Murray réagit mais finit par plier

Lors de cette troisième manche, le N°4 mondial est en apnée mais continue de résister comme un beau diable en sauvant notamment cinq balles de break. Mais la sixième est de trop et permet à Federer de servir pour le match (5/4). Mais une fois n'est pas coutume depuis le début du tournoi, le Suisse est a le bras qui tremble un peu. Murray n'en demandait pas autant et revient dans la partie pour pousser le set jusqu'au tie- break. Le Bâlois dispose alors deux balles de match mais le Britannique sort des coups d'exception pour les sauver et "chaparder" finalement ce jeu décisif (8-6). Le quatrième set est une succession de balles de break non concrétisées par Federer avec notamment un jeu de service de l'Ecossais d'une durée de plus de 20 minutes. Finalement, la dixième opportunité est la bonne. Mais cette fois, le Suisse ne fait pas la même erreur et reste calme au moment de servir pour le match. Roger Federer conclut la rencontre comme à la grande époque, par un ace et fait lever la Rod Laver Arena qui applaudit le magnifique spectacle offert par ces deux grands champions. Avec Nadal, juste un peu moins bien dans cet Open d'Australie mais désormais grand favori pour le titre et un Federer qui semble retrouver des couleurs, la demi- finale promet d'être grandiose. De là à ce que Federer batte le N°1 mondial ? C'est loin d'être fait.