-A +A
0
Open d'Australie

Sophie Rosales - Publié le 29/01/2018

Hommages unanimes pour la légende Federer

Chapô: 

Après avoir remporté son 20ème titre du Grand Chelem à Melbourne ce dimanche face à Marin Cilic, c'est un concert de félicitations et d'hommages unanimes qui a loué la performance stratosphérique du Suisse. Le Maestro devrait être de retour pour les deux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami, en mars prochain.

Souriant et très détendu, Roger Federer a pris la pose ce lundi à Melbourne, dans le parc de la maison du gouvernement - © DR
Souriant et très détendu, Roger Federer a pris la pose ce lundi à Melbourne, dans le parc de la maison du gouvernement - © DR

"Grandiose, fantastique, légende du siècle, extraordinaire, extra- terrestre, génie" mais aussi "incroyable papy", tous les médias du monde entier et, bien sûr, les réseaux sociaux et le monde du tennis (sauf, Nadal, Djokovic et Murray qui, pour l'instant, n'ont rien twitté) se sont unis d'une seule voix pour saluer la performance stratosphérique de Roger Federer (2ème ATP) qui a donc remporté son 20ème titre en majeurs ce dimanche à Melbourne face à Marin Cilic (3ème mondial), en 5 sets (6/2 6/7(5) 6/3 3/6 6/1) et 3h07 de jeu. Pendant ce temps, le Maestro s'est présenté très tranquillement devant les journalistes et photographes ce lundi dans le parc de la maison du Gouvernement à Melbourne. Très souriant et "satisfait du travail accompli", le Suisse en a profité pour signer le livre d'or de ses hotes, et une dernière fois, répondre aux questions des journalistes et poser trophée en mains, avant de "se faire oublier pendant quelques temps", selon ses propres propos. Le programme du Maestro est désormais simple. Il va repartir pour la Suisse afin de se reposer et se ressourcer mais également réfléchir à son futur programme de tournois en compagnie de son staff, qu'il a remercié de manière très émouvante ce dimanche lors de la cérémonie de remise des prix. Il devrait, comme l'an dernier zapper l'ensemble du mois de février, et revenir pour défendre ses titres à Indian Wells, puis à Miami. En cas de back to back (ndlr, conserver ses titres sur le dur américain en mars, comme il l'a fait à l'Open d'Australie), il pourrait alors redevenir N°1 mondial en fonction de la date de retour (ndlr, actuellement blessé) et des prochains résultats de Rafael Nadal (1er mondial).