-A +A
0
Open d'Australie

Matthieu Valletoux - Publié le 01/02/2020

Kenin remporte son 1er titre en Grand Chelem !

Chapô: 

Sofia Kenin (15ème WTA) s'est offert ce samedi le titre à l'Open d'Australie en retournant une partie mal engagée face à Garbine Muguruza (32ème WTA). L'Américaine, qui a livré un match remarquable sur les plans physique et mental, soulève ainsi son premier trophée dans un tournoi du Grand Chelem.

Sofia Kenin a remporté ce samedi l'Open d'Australie au terme d'un gros combat face à Garbine Muguruza - © DR
Sofia Kenin a remporté ce samedi l'Open d'Australie au terme d'un gros combat face à Garbine Muguruza - © DR

Ce samedi, Sofia Kenin (15ème WTA) s'est adjugée à l'Open d'Australie, son premier titre en Grand Chelem, au terme d'un énorme combat de trois sets (4/6 6/2 6/2) et 2h03 face à Garbine Muguruza (32ème WTA). L'Américaine, bien aidée par les trop nombreuses erreurs de son adversaire (ndlr : 45 fautes directes), est parvenue à retourner une partie mal engagée après la perte de la première manche. A l'inverse, l'Espagnole, moins réaliste dans les moments-clés (ndlr, 2 balles de break converties sur 12, 5 sur 6 pour Kenin), a "coulé" physiquement et mentalement (ndlr : 8 double fautes, notamment une sur la balle de match) contrairement à son adversaire, pourtant moins expérimentée, qui a parfaitement géré la pression d'une première finale en majeur.

Muguruza avait pourtant bien démarré

Pourtant, c'est Garbine Muguruza (32ème WTA) qui rentrait le mieux dans cette finale en remportant la première manche (6/4). Plus offensive que son adversaire, et commettant assez peu de fautes directes, l'Espagnole prenait rapidement les devants en breakant dès le 3ème jeu. L'ancienne N°1 mondiale aurait même pu enfoncer le clou à 4/2 (ndlr : elle a obtenu 4 balles de double break) mais l'Américaine, grâce à quelques fulgurances côté revers, s'en sortait avant de recoller à 4 partout sur sa première occasion. Dans la foulée, la native de Caracas (Vénézuela) refaisair le break avant de remporter tranquillement le set sur son service (6/4).

Kenin renversante

Après la perte de la première manche, Sofia Kenin (15ème WTA) a parfaitement réagi. L'Américaine a d'abord fait preuve de caractère pour recoller à un set partout (6/2). Après un début de deuxième set où les serveuses ont fait la loi, la native de Moscou a placé un coup d'accélérateur pour faire le break sur sa première occasion à 2/1 avant de réaliser le double break pour s'adjuger la deuxième manche en seulement 30 minutes. Dans le set décisif, la tête de série N°15 a été mise en difficulté la première. En effet, l'Espagnole s'est procurée 3 balles de break dans le 5ème jeu, magnifiquement écartées (ndlr : deux revers long de ligne et un coup droit gagnant) par la native de Moscou pour une séquence qui a définitivement scellé le sort de la rencontre. Dans la foulée, Sofia Kenin a pris le service de son adversaire sur sa première occasion (ndlr : une double faute de Muguruza), comme dans la seconde manche, pour finalement conclure tranquillement la partie sur la 8ème double faute (!) de Muguruza, qui a plongé mentalement dans cette finale.