-A +A
1
Open d'Australie

Charlotte Ezdra - Publié le 24/01/2013

Murray-Federer, un duel indécis

Chapô: 

Vendredi, Roger Federer et Andy Murray se retrouveront pour une vingtième confrontation sur le circuit et tenteront de rejoindre en finale Novak Djokovic qui s'est très facilement imposé face à David Ferrer lors de sa demi-finale.

Andy Murray et Roger Federer vont s'affronter pour la 20ème fois sur le circuit pour une place en finale - © Icon Sport
Andy Murray et Roger Federer vont s'affronter pour la 20ème fois sur le circuit pour une place en finale - © Icon Sport

Ce vendredi, place à la deuxième demi-finale de l’Open d’Australie. Après la qualification très aisée de Novak Djokovic sur David Ferrer, deux autres joueurs qui se connaissent bien vont s’affronter pour tenter de faire tomber le tenant du titre en finale. Effectivement, Andy Murray et Roger Federer se sont déjà retrouvés 19 fois sur le circuit professionnel. Et grâce à ses deux victoires décrochées la saison dernière, le Britannique le devance désormais d’un petit match avec 10 victoires en poche contre 9. Mais le Suisse reste cependant sur une bonne note après avoir remporté leur dernière rencontre l’an passé, en demi-finales du Masters de Londres. Le Britannique partira cependant avec un léger avantage. Vainqueur du tournoi de Brisbane en tout début de saison, le n°3 mondial n’a pas fait dans la dentelle sur les courts du Melbourne Park en arrivant en demi-finales sans avoir perdu un seul set.

Par ailleurs, Andy Murray a également confié à la presse que ses victoires l’an passé aux Jeux Olympiques et à l’US Open l’aideraient à affronter l’ancien n°1 mondial ce vendredi.Désormais  « plus calme » lors des gros rendez-vous, la tête de série n°3 tentera une fois de plus de renverser Roger Federer. Grâce à sa variation dans ses coups, sa bonne vision du jeu et sa très bonne défense, l’Anglais pourrait bien s’offrir une nouvelle victoire face au Suisse qui a dû livrer un match en cinq sets pendant 3h34 face à Jo-Wilfried Tsonga au tour précédent. Mais à 31 ans, cette nouvelle victoire du n°2 mondial confirme une fois de plus son état de forme. Toujours présent lors des grands rendez-vous, l’Helvète pourra compter sur son jeu de serveur volleyeur pour écourter les points et prendre rapidement l’échange à son compte afin de tenter de décrocher sa 25ème finale en Grand Chelem. Cette demi-finale s'annonce donc très serrée avec deux hommes en très bonnes conditions.

Vos commentaires

Federer a besoin de bien commencer ses matches pour les gagner, en particulier face aux 3 autres joueurs du Big Four. Je pense que le sort de la partie va se jouer au début du match, car si Murray prend l'ascendant, le Suisse va développer son habituel petit complexe, et subir... Bien servir dès le début sera capital pour lui à mon sens (et ne pas faire comme face à Tsonga...). L'Ecossais (et non Anglais !) est globalement favori à mes yeux ; il a clairement passé un cap et est d'autant plus affamé de titres (ceux qui lui ont échappé dans le passé) ; sans parler de son niveau de jeu, manifestement plus élevé que jamais. Si Roger gagnait, je considèrerais cela comme une authentique performance.