-A +A
0
Roland Garros

Richard Alvear - Publié le 10/06/2018

11EME ROLAND GARROS POUR NADAL !

Chapô: 

Extraordinaire exploit de Rafael Nadal (1er ATP) qui, ce dimanche après-midi, a remporté son 11ème Roland Garros. Pour cela le Majorquin n'a pas tremblé et s'est imposé logiquement en 3 sets (6/4 6/3 6/2) face à Dominic Thiem (8ème ATP), courageux mais impuissant. Le champion espagnol continue d'écrire l'histoire en remportant son 17ème titre en Grand Chelem.

Quasiment  invincible sur terre battue, Rafael Nadal a remporté son 11ème Roland Garros ce dimanche - © DR
Quasiment invincible sur terre battue, Rafael Nadal a remporté son 11ème Roland Garros ce dimanche - © DR

C'était écrit mais il a réussi le plus difficile : à le faire. Grandissime favori à un 11ème titre sur la terre battue de Roland-Garros ce dimanche après-midi et imperméable à la pression, Rafael Nadal (1er ATP) a donc "rempli son contrat" en remportant sa 11ème Coupe des Mousquetaires dans son "jardin" de la Porte d'Auteuil. Un exploit unique chez les hommes en Grand Chelem et qui, du coup, lui permet d'égaler la grande joueuse australienne Margaret Court qui avait remporté 11 Open d'Australie dans les années 60/70 ! Et, à ce rythme, le champion espagnol pourrait bien être seul l'an prochain avec 12 titres en majeurs à son actif dans un majeur avec un 12ème titre à Roland Garros. Rappelons au passage qu'il a également gagné ses 11èmes titres à Monte-Carlo et à Barcelone cette année ! Une nouvelle fois donc le Majorquin aura parfaitement géré sa finale en l'emportant logiquement en 3 sets (6/4 6/3 6/2) face à un Dominic Thiem (8ème ATP), courageux mais impuissant, lui qui était pourtant le seul joueur à l'avoir battu cette saison en 1/4 de finale du Masters 1000 de Madrid il y a un mois, en deux sets (7/5 6/3). Mais voilà en trois sets gagnants, sur terre battue, Nadal est quasiment invincible.

Le 1er set, le tournant du match

Dans une finale de très haute intensité sur le plan physique, c'est Nadal, sans surprise, qui démarre le mieux. Plus expérimenté l'Espagnol breake l'Autrichien qui semble un peu stressé (2/0). Mais Thiem réagit immédiatement pour refaire son retard et recoller à 2/2. Les deux joueurs se rendent alors coups pour coups mais aucun ne prend le dessus dans ce qui est un énorme bras de fer. Tout va se jouer en fin de set, comme souvent. A 5/4 contre lui, l'Autrichien a la mauvaise idée de perdre son jeu blanc en commettant 4 grosses fautes directes, "donnant" ainsi de fait le set au Majorquin (6/4). La punition est immédiate et Thiem, qui a pris un gros coup au moral, concède de nouveau son service d'entrée (2/0) dans la seconde manche. Cette fois-ci, Nadal va tenir ses engagements et remporter la seconde manche plus facilement avec un Thiem qui semble ne plus y croire et qui met un peu moins d'intensité. A 2 sets 0, le match est dès lors quasiment plié. Toujours en début de set, Nadal breake encore et toujours Thiem (3/1) et file vers la victoire. A sa 5ème balle de match, sur une faute de longueur du 8ème mondial, c'est la délivrance pour le Majorquin qui peut lacher sa raquette, lever les bras et se tourner vers son box pour savourer ce 11ème sacre. Mérité.