-A +A
0
Roland Garros

Richard Alvear (à Roland Garros) & Victor Cousin - Publié le 21/05/2019

Des Bleus ciel mais des Bleues pâles !

Chapô: 

Suite du 1er tour des qualifs ce mardi à Roland Garros. Chez les hommes, carton plein pour les Bleus avec un 3 sur 3, et notamment la belle victoire au mental de Geoffrey Blancaneaux (424ème ATP) qui s'est défait d'Andrea Arnaboldi (195ème ATP) en 3 sets (7/6(5) 3/6 6/3). En revanche, chez les femmes, Océane Dodin (444ème WTA) n'y arrive décidément plus.

Geoffrey Blancaneaux a éliminé au 1er tour des qualifications de RG Andrea Arnaboldi en 3 sets - © DR
Geoffrey Blancaneaux a éliminé au 1er tour des qualifications de RG Andrea Arnaboldi en 3 sets - © DR

Le soleil continue de briller sur le tennis français aux qualifications de Roland Garros. Après avoir réussi une très belle journée hier (ndlr, 8 qualifiés sur 9), les Tricolores ont fait carton plein avec un 3 sur 3 ce mardi. Ca passe pour Geoffrey Blancaneaux (424ème ATP) qui s'est qualifié en éliminant difficilement l'Italien Andrea Arnaboldi (195ème ATP) en 3 sets (7/6(5) 3/6 6/3). Le vainqueur de l'édition juniors de 2016 tentera désormais au prochain tour d'éliminer le tombeur de l'ancien espoir américain Ryan Harrison (122ème ATP), le Tchèque Adam Pavlasek (248ème ATP). De son côté, Enzo Couacaud (230ème ATP) s'est offert le scalp de Paolo Lorenzi (101ème ATP) en trois sets (4/6 6/4 6/0) et 2h06 de jeu. Malgré la perte de la première manche, le 230ème joueur mondial a réalisé un match quasi parfait avec 33 coups gagnants réalisés pour 21 fautes directes. Enfin Mathias Bourgue (237ème ATP) a conclu la belle journée française chez les hommes en battant en trois sets serrés (4/6 6/1 6/3) Matteo Viola (252ème TAP). Une victoire solide du 237ème joueur mondial même si il a bien été aidé par l'inconstance de son adversaire au service (ndlr, 7 double fautes).

Mardi noir pour les Bleues

Les choses se sont nettement moins bien passées pour les Françaises qui entraient en lice ce mardi. En effet, après Océan Dodin (444ème WTA) battue en fin de matinée par Allie Kiick (151ème WTA), cinq autres joueuses tricolores se sont également faites éliminer. Habituée aux wild cards du tableau principal, Myrtilles Georges (232ème ATP) a cédé en 3 sets (6/2 6/7(3) 5/7) face à la toute jeune Américaine Whitney Osuigwe (122ème WTA). Autre Française à avoir longuement bataillé, Margot Yerolymos (342ème WTA) s'est inclinée là aussi en 3 sets (5/7 6/4 4/6) face à la Belge Greetje Minnen (150ème WTA). De son côté, Manon Leonard (594ème WTA) a eu l'occasion de revenir à un set partout avant de plier face à la Japonaise Nao Hibino (123ème WTA) en 2 sets (2/6 6/7(6)). Pour sa première, Loudmilla Bencheick (529ème WTA) n'a rien pu faire face à la tête de série numéro 9, Anna Blinkova (120ème WTA), en étant défaite en 2 sets secs (3/6 2/6). Enfin, Alizé Lim (406ème WTA) n'a pas fait long feu face à l'Américaine Bernarda Pera (83ème WTA) éliminée rapidement en 2 sets (1/6 3/6). Heureusement ou plutôt malheureusement, Elsa Jacquemot (862ème WTA) est le seul rayon de soleil français chez les femmes. En effet, la jeune Française de 16 ans s'est qualifiée pour le tour suivant en éliminant facilement la Turque Basak Eraydin (213ème WTA) en 2 sets (6/3 6/1).