-A +A
0
Roland Garros

Camille Bedoux - Publié le 18/03/2020

Pospisil : "Une décision irresponsable"

L'annonce ce mardi du report du tournoi du Grand Chelem de Roland-Garros, qui devait se tenir du 24 mai au 7 juin et reporté au 20 septembre jusqu'au 4 octobre, a déjà beaucoup fait réagir. En effet, le Canadien Vasek Pospisil, membre du conseil des joueurs, n'a pas mâché ses mots après cette annonce. "J'ai le plus grand respect pour les tournois du Grand Chelem, mais c'est une décision irresponsable et égoïste", s'est-il exprimé dans les colonnes de l'Equipe. De fait, l'organisation du tournoi n'aurait à aucun moment entamé des discussions avec les différentes parties du tennis mondial, pour prendre cette décision : "Selon mes informations, l'ATP ne savait pas, la WTA ne savait pas, les autres Grands Chelems ne savaient pas et les joueurs ne savaient pas non plus". Ainsi, le 93ème mondial à l'ATP espère que cette décision ne sera pas sans conséquence pour le Grand Chelem parisien : "Si j'étais à la tête du tennis, j'imposerais une grosse pénalité, parce qu'on ne peut pas laisser passer de tels dysfonctionnements. Ca peut être d'ordre financier. Mais ca ne peut pas rester impuni". Au travers de cette annonce relativement surprenante dans la forme, le Canadien pointe du doigt la gouvernance actuelle de ce sport : "le tennis est totalement désorganisé. En ce moment, c'est un désastre. J'espère que le nouveau patron de l'ATP (Andrea Gaudenzi) va pouvoir faire quelque chose". En attendant une réaction de la part des instances telles que l'ATP et la WTA, les joueurs et joueuses n'ont pas fini de voir leur saison être bouleversée au fil des mois.