-A +A
0
US Open

Ryan Gronqvist - Publié le 09/09/2019

19ème GC pour Nadal qui revient sur Federer !

Chapô: 

Scénario dantesque en finale de l'US Open ! Rafael Nadal (2ème ATP) a remporté l'US Open ce dimanche au terme d'une finale mythique gagnée en 5 manches hyper accrochées (7/5 6/3 5/7 4/6 6/4) face à un fantastique Daniil Medvedev (5ème ATP) de courage. Avec ce titre, le Majorquin revient à seulement une longueur de Roger Federer (3ème ATP). 

Rafael Nadal a triomphé à l'US Open au bout d'un match d'anthologie. - © DR
Rafael Nadal a triomphé à l'US Open au bout d'un match d'anthologie. - © DR

Quel combat d'anthologie ! C'est Rafael Nadal (2ème ATP) qui au bout de 4h51 de jeu a remporté ce dimanche soir son 4ème US Open et surtout son 19ème titre en Grand Chelem ! Le numéro 2 mondial s'est en effet défait dun formidable Daniil Medvedev (5ème ATP) en cinq sets extrêmement disputés (7/5 6/3 5/7 4/6 6/4) au terme d'une finale où les joueurs ont offert un magnifique spectacle au public présent sur le court Arthur Ashe. Les 2 champions se sont montrés plus offensifs qu'à l'accoutumée, surtout concernant le Russe, en cumulant près de 140 montées au filet avec un taux de réussite élevé pour chacun (ndlr, 68% pour Medvedev et 77% pour Nadal). Mais c'est le scénario du match qui retient l'attention. Car l'Espagnol s'est fait peur alors qu'il menait "tranquillement" de 2 sets et un break dans le 3ème set avant de se faire rejoindre au score puis de se faire emmener dans une 5ème manche incertaine. Au final et malgré une nouvelle frayeur dans l'ultime set après s'être fait débreaker à 5/2 et avoir sauvé des balles de break alors qu'il servait pour le match, le Majorquin s'est imposé à sa 3ème balle de set dans cette finale malgré une résistance héroïque du futur n°4 mondial et que l'on devrait revoir assez souvent à ce stade de la compéttion.  

Incroyable scénario

Dans le 1er set, les 2 hommes engagent un bras de fer du fond du court mais n'hésitent pas à monter au filet pour abréger les échanges. Stratégie payante pour le joueur aux 19 titres du Grand Chelem qui conclut le 1er set sur la mise en jeu du vainqueur à Cincinnati. Ensuite, Nadal se met en mode "rouleau-compresseur" dans le 2ème set  et s'y impose beacoup plus facilement que dans la manche précédente. Ce n'est qu'au 3ème acte que ce match va prendre toute sa dimension dramatique. Le Majorquin mène de 2 sets et d'un break avant de se faire ravir son jeu de service et de se faire surprendre par le résident monégasque sur sa mise en jeu à 6/5 en sa défaveur, synonyme de perte du 3ème set. Puis l'Espagnol va subir la loi de l'ex n°5 mondial dans la 4ème manche avec un Medvedev "in the zone", qui ne rate pratiquement plus rien et va conclure le set sur un retour de revers long de ligne magique. Toujours impressionnant au début du 5ème set, le Russe se procure 2 balles de break sur l'engagement du quadruple vainqueur de l'US Open mais gâche ces opportunités avant de perdre lui-même son service à 2/2 alors qu'il menait 40/0. Au moment de servir pour le match, le "Toro de Manacor" tremble un peu et se fait débreaker à 5/2 avant de concéder 2 balles de break à 5/4; Ceci n'ayant pas de conséquences par la suite car le néo vainqueur de l'US Open triomphe sur sa 3ème balle de match. Le Majorquin avec deux titres du Grand Chelem remportés cette saison, tout comme Novak Djokovic, revient, avec ses 19 titres, à une seule unité du record (ndlr, 20) de Roger Federer. Fanny cette saison, alors qu'il aurait dû remporter Wimbledon, le record du Suisse est dorénavant très menacé.