-A +A
0
US Open

Guillaume Issner - Publié le 09/09/2017

1er titre du Grand Chelem pour Stephens

Chapô: 

Sloane Stephens (83ème WTA) a remporté ce samedi soir son 1er titre du Grand Chelem à l'US Open. La Floridienne a, en effet, remporté la finale 100% américaine qui l'opposait à  sa compatriote Madison Keys (16ème WTA/N°15), après un match très bien mené et conclu en deux sets faciles (6/3 6/0). Elle succède à Angélique Kerber au palmarès. 

Sloane Stephens a remporté ce samedi soir l'US Open en écrasant Madison Keys - © DR
Sloane Stephens a remporté ce samedi soir l'US Open en écrasant Madison Keys - © DR

Le public du central Arthur Ashe qui s'attendait à une finale femmes de l'US Open tendue et accrochée n'aura finalement eu droit qu'à 1h01 de tennis dans ce match qui prometteait pourtant beaucoup. En effet, Sloane Stephens (83ème WTA) l'a emporté très aisément ce samedi soir en à peine plus d'une heure de jeu ! L'Américaine a, pour cela, pris le dessus sur son amie et compatriote Madison Keys (16ème WTA/ N°15), en deux sets aisés (6/3 6/0). La 83ème joueuse mondiale, très bien rentrée dans son match, a parfaitement géré tactiquement son match en jouant au centre et long alors qu Keys a complètement raté le sien. Stephens a remporté une 1ère manche relativement équilibrée (6/3) avant de se détacher dans le 2ème acte, breakant à trois reprises son adversaire. Grâce à cette victoire, Stephens confirme ainsi sa forme exceptionnelle du moment et  remporte le 1er titre en Grand Chelem de sa jeune carrière (24 ans).

Stephens : un match à sens unique

Menant 1/0 dans les confrontations directes, Stephens semble aborder de manière plus détendue cette finale alors que Keys essaie de faire valoir sa puissance grâce à son gros coup droit et son service. Après un début de match équilibré, c'est Sloane Stephens qui breake sa compatriote deux fois (4/2), coup sur coup, pour ainsi assurer le gain de la 1ère manche (6/3). La Floridienne défend parfaitement, joue long, au centre pour ne donner aucun angle à son adversaire et distille de temps à autre quelques "fusées" qui exaspèrent et frustrent Keys. Dans le 2ème acte, et ce, face à une Madison Keys totalement dépassée, la 83ème joueuse mondiale se montre expéditive et très forte mentalement. En effet, cette dernière, toujours aussi constante et agressive, s'envole au score 3/0 puis 5/0) et remporte la manche après trois breaks. Aidée par les 30 fautes directes de Keys, Stephens remporte donc logiquement son 1er titre en Grand Chelem et conclut un tournoi ainsi qu'une préparation sur dur en tout point parfait.